COLOMBIE BRITANNIQUE

1/09/14 au 15/09/14

Pour se rendre à Kennicott, il faut emprunter la piste Mc Carthy en graviers sur 90 km qui suit le tracé de l’ancienne voie des chemins de fer et passe sur la rivière Kuskulana par un joli pont construit en 1911.

DSCN5042 IMG_9295

La leçon des péripéties de la Dumpster (1400 km avalés à 100-110 km/h qui nous ont valu l’éclatement d’un pneu plus l’usure prématurée des autres) semble avoir été retenue car c’est à 60 km/h que nous roulons cette fois. Alain commencerait-il à s’assagir? Il a même ressorti le vieil adage « Qui veut voyager loin…. ». La piste s’arrête à Mc Carthy et nous faisons à vélo les 7 km de montée vers la mine de Kennicott située au pied du glacier du même nom. Ce sont des prospecteurs d’or qui, en 1900, en remontant la rivière ont découvert cet affleurement de minerai qui avait la plus forte concentration de cuivre au monde (70°/°). Les premières années d’exploitation, le minerai était acheminé à dos de cheval jusqu’à Valdez. En 1911, une ligne de chemin de fer a été installée. En 1938, le cours du cuivre s’effondrant et la mine s’appauvrissant, elle fut fermée en laissant une ville fantôme et toutes les machineries d’exploitation sont restées sur place. Aujourd’hui, classée monument national, elle est en cours de réhabilitation pour le tourisme. Nous avons été étonnés de voir toutes ces constructions, toutes ces machines qui avaient été amenées jusqu’ici pièce par pièce dans cet environnement hostile et reculé au tout début du siècle dernier.

DSCN5061 DSCN5055 DSCN5058 DSCN5060

Les températures commencent à descendre ( 3° au réveil et 12° à midi) et ceci combiné à la pluie, au plafond très bas ne nous permettant plus de profiter pleinement des paysages, nous décide de quitter l’Alaska. On est frustrés de ne pas pouvoir capter toute la beauté des forêts et montagnes qui nous entourent par manque de luminosité. Les feuillages ont maintenant pris des couleurs flamboyantes, certains d’un jaune lumineux semblant vouloir remplacer le soleil. La neige commence à saupoudrer les monts au dessus de 1000 m.

DSCN5074 DSCN5072

Sur une rivière nous voyons d’ingénieux radeaux équipés de roues à godets qui servent à pêcher automatiquement le saumon.

IMG_9300 DSCN5033

Nous ressortons de l’Alaska par l’Alaska Hwy avec passage obligé par Whitehorse (Yukon)qui a la particularité d’être au carrefour avec la Klondite Hwy. Dans ces territoires du Nord Canadien et de l’Alaska, le réseau routier est si peu étendu ( une dizaine de routes) que les carrefours sont rares!

Le parking de Walmart est un point de rencontre avec les autres voyageurs. C’est ainsi que nous retrouvons, Christophe et Béatrix (www.juratourdumonde.com), déjà rencontrés au Dénali puis faisons la connaissance de Sébastien et Vanessa,(www.globulle.eu) jeunes français partis eux aussi pour 3 ans de voyage avec leurs 3 filles. Ils voyagent avec un camping car sur Ford Transit et ils sont bloqués sur le parking en attendant des plaquettes de frein, elles-mêmes bloquées par les douanes… ça nous rappelle quelque chose..

DSCN5078

Après avoir descendu la moitié de la Colombie Britannique, nous repassons en Alaska pour aller à Hyder, village réputé pour un point de vue sur la rivière où les ours viennent attraper les saumons. Nous nous y rendons le soir et attendons en vain jusqu’à la tombée de la nuit puis y retournons de bon matin et assistons au petit déjeuner d’un grizzly mais de trop loin et avec trop de brume pour faire des photos correctes.

IMG_9343 IMG_9354

C’est aussi d’Hyder que part la piste vers le Glacier Salmon, de laquelle nous apprécions les superbes points de vue.

DSCN5095 DSCN5100

Le lendemain, c’est en passant sur un pont que nous avons la chance de voir un grizzly et son ourson en train de pêcher en contrebas. Plus loin, c’est encore depuis Vagabond que nous en voyons un autre et son petit juchés dans un arbre.

IMG_9452 IMG_9398 - Copie IMG_9401 - Copie IMG_9407 - Copie IMG_9409 - Copie IMG_9428 IMG_9446

En route nous rencontrons 35 membres d’un club Airstream, marque mythique de rutilantes caravanes d’un peu tous les États, ils se regroupent chaque année pour les mois d’été.

DSCN5084

A l’approche de Vancouver, nous renouons à regrets avec l’agitation des états du sud, grandes routes 2X2 voies embouteillées, lignes électriques le long des routes…..Toutefois l’arrivée sur Vancouver et ses banlieues très vertes est agréable, d’autant plus que le temps est radieux et que la température dépasse les 25°. On n’a plus l’impression d’être au Canada tant le climat ici est tempéré et la sécheresse marquante. Nous ne nous attardons pas dans le centre ville que nous ne faisons que traverser en passant sur le pont suspendu.

Nous prenons le ferry pour aller sur l’île de Vancouver que nous atteignons en 1h30. C’est la plus grande île côté Pacifique du continent Nord Américain ( 470 km de longueur). De Nanaimo, port d’arrivée nous remontons à Telegraph Cove, un petit port au fond d’une baie sauvage. Cet endroit nous avait été conseillé comme point de départ pour une sortie en mer garantissant l’approche des baleines. Une nouvelle fois, le tuyau était bon ! Pendant 3h nous avons approché des dizaines de baleines à bosse et d’orques ( dites baleines tueuses). A nouveau spectacle grandiose, d’autant plus que sonorisé, le capitaine arrêtant son moteur pour plonger un micro nous faisant profiter du chant envoûtant des baleines.A bord était présente une ranger marine qui nous donnait des explications  sur la vie des baleines et leurs différences.

IMG_9670 IMG_9690 IMG_9462 IMG_9520 IMG_9540 IMG_9547 DSCN5128 DSCN5119 DSCN5117

Tofino est une jolie station balnéaire au bout d’une langue de terre bordée de très belles plages côté Pacifique où le surf est roi, suivi de près par le kayak de mer.

IMG_9749 DSCN5150 DSCN5169

Nos rencontres :

A Campbell River nous avons rencontré un couple de jeunes français venus s’installer sur l’île en tant que professeurs de français. Ils étaient un peu désabusés car ici il n’y a pas d’éducation Nationale et toute la profession est sous la coupe d’un syndicat qui mène une grève dure les laissant inactifs et sans salaire depuis 3 mois.

A Victoria, c’est Patrick qui est venu nous voir. Franco québecois « installé » sur l’île de Vancouver où il mène une vie de bohème, habitant dans son mini fourgon postal ou sur l’un des bateaux qu’il a renfloués. Il nous a guidés à travers la ville pour nous faire découvrir les plus beaux endroits dont le port de plaisance est le centre. Les bateaux partagent ici les anneaux avec les avions ! Nous parcourons à vélo la belle promenade de bord de mer avec vue sur les USA.

DSCN5191 DSCN5179 DSCN5186 DSCN5176

A Vancouver, ce sont les jeunes Coralie et Jérôme qui sont venus taper à notre porte. Coralie est Nîmoise et avait repéré notre plaque d’immatriculation. En voyage autour du Canada depuis 4 mois pour clôturer leur année de travail sur Calgary. Nous avons passé une agréable soirée à échanger nos anecdotes de voyages.

DSCN5023 DSCN5024 DSCN5025 DSCN5032 DSCN5057 DSCN5059 DSCN5062 DSCN5067 DSCN5075 DSCN5079 DSCN5081 DSCN5082

IMG_9704 DSCN5083 DSCN5086 DSCN5089 DSCN5093 DSCN5102 DSCN5109 DSCN5110 DSCN5112 DSCN5114 DSCN5118 DSCN5123 DSCN5126 DSCN5129 DSCN5130 DSCN5133 DSCN5136 DSCN5137 DSCN5140 DSCN5143 DSCN5146 DSCN5147 DSCN5155 DSCN5162 DSCN5163 DSCN5165 DSCN5172 DSCN5178 IMG_9306 IMG_9307 IMG_9318 IMG_9399 IMG_9400 IMG_9408 IMG_9410 IMG_9411 IMG_9414 IMG_9415 IMG_9430 IMG_9435 IMG_9458 IMG_9464 IMG_9517 IMG_9534 IMG_9543 IMG_9547 IMG_9573 IMG_9682

Pour marque-pages : Permaliens.

7 réponses à COLOMBIE BRITANNIQUE

  1. Caro dit :

    coucou,
    je vous suis toujours et vous prépare un mail de nouvelles…
    des bisous en attendant et merci pour ces bulles d’air

  2. patrick dit :

    Sitôt rentrés de notre périple de trois semaines (!) en Italie, je me jette sur votre blog. Avant tout je déments une idée reçue : non l’Italie n’est pas le pays du « camper », de la fiat 500 ou de la vespa oui mais pas du camping-car ! A part les infrastructures donc on s’est bien régalé mais sans égale mesure avec votre voyage ! J’ADORRRRRE !!!! Je vois que vous faites de belles rencontres : je sais que (surtout pour Françoise) c’est important de n’être pas isolé dans son camping-car, aussi beau et pratique qu’il puisse être. A bientôt ! Et de gros bisous à vous deux.

  3. Jérôme et Coralie dit :

    Vos photos sont magnifiques et nous donnent déjà envie de repartir. Nous sommes sur la route en direction du parc national des glaciers aux Etats Unis, et on espère que vous avez pu profiter de la côte ouest américaine comme vous le souhaitiez!!! Bon voyage et à bientôt

  4. FLORENTY serge dit :

    C’est magnifique et nous donne des idées pour bientot .
    je serais preneur de photos et d’infos pratique sur le sprinter qui semble un bon compromis pour ce type de voyage , nous avons testé un Font Vendome Bel horizon cet été , dans l’idée il semble que l’aménagement intérieur soit proche .
    Nous commençons à monter un projet de voyage similaire .
    vous nous faites réver .
    Bravo et à bientot .

  5. Liliane Achard dit :

    Je suis émerveillée,tout simplement
    fabuleux récits superbes photos
    A regarder et regarder……et surtout
    lire avec attention car il faut enregistrer
    tout cela
    Mais comme on peut y revenir quand on le veut
    ALORS pourquoi s’en priver !!!!
    Ici dans notre petit Uzès l’orage gronde
    Et merci !

  6. Hélène dit :

    Ah, que j’aurai aimé être avec vous pour regarder cet ours attraper les saumons !!! C’est vraiment irréel d’imaginer que vous êtes si loin et si près en même temps !!! Superbe voyage de rencontres aussi…Ici après la chaleur de début de mois, l’orage gronde… Bisous gardois et catalans

  7. Claude dit :

    Magnifique, bisous ,claude et alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.