Chili côte Pacifique

Chili Côte Pacifique

5/09 au 24/09/2016

Après avoir accompagné Delphine et sa famille à l’aéroport de Calama, nous repartons sur la côte Pacifique.

Nous visitons le Parc National « Pan de Azucar » et ses jolies plages désertes.

dscn1667 dsc_2201 dsc_2203 dscn1656 dscn1659 dscn1660 dscn1666

Un peu plus au sud, nous atteignons Huasco et sa vallée verdoyante plantée d’oliviers

dscn1672 dscn1673 dscn1674

puis empruntons les pistes de bord d’océan pour aller jusqu’à la « Punta Choros ». De là nous partons en bateau pour nous approcher de l’île Chorros qui fait partie de la Réserve Nationale des Pingouins de Humboldt. Ces pingouins vivent dans les eaux froides (11°) du courant de Humboldt qui remonte le long des côtes depuis l’antartique jusqu’en Equateur. Ils restent sur des îles où il n’y a pas de présence humaine. De retour nous sommes approchés par 2 dauphins.

dscn1711 dsc_2234 dsc_2240 dsc_2241 dsc_2247 dsc_2249 dsc_2254 dsc_2260 dsc_2264 dsc_2278 dsc_2281 dscn1684 dscn1686 dscn1697 dscn1704 dscn1709 dscn1711

Nous rentrons dans les terres pour visiter Vicuña installée au bas de la verdoyante vallée de l’Elqui plantée de vignobles.

dscn1727 dscn1729 dscn1731 dscn1733 dscn1734

Nous allons voir l’impressionante coopérative Capel d’où 200000 bouteilles de vin et d’alcool sortent chaque jour, dont le fameux Pisco autour duquel s’est créé une polémique avec le Pérou, chacun des 2 pays en revendiquant l’appellation d’origine.

dscn1753 dscn1737 dscn1738 dscn1741 dscn1742 dscn1743

Le succès est tel que des vignes ont été plantées sur les flancs des montagnes arides, aussi haut qu’il a été possible d’irriguer.

dscn1777 dscn1759 dscn1766 dscn1773 dscn1776

Cette vallée est fortement ensoleillée et une spécialité des restaurants du coin est de proposer la cuisine solaire, la cuison se faisant avec des fours et des grills astucieusement bricolés pour utiliser l’énergie solaire.

dscn1745 dscn1746

C’est aussi la vallée des étoiles, et de nombreux observatoires astronomiques ont été construits aux sommets des montagnes.

De retour sur la côte , nous nous arrêtons à Tongoy et nous installons au bord de l’eau sur « Playa Grande ». Alain profite d’un très beau temps pour aller faire du kite surf.

dscn1790

Nous sommes maintenant en bordure sud du désert d’Atacama et avons la surprise, en approchant le Parc National « Bosque de Fray Jorge » de rencontrer le désert fleuri, puis sur le versant qui plonge vers le Pacifique de rentrer dans une forêt humide luxuriante. Il y a bien longtemps que nous n’avions pas randonné parmi les fleurs, à l’ombre de grands arbres.

dscn1846 dscn1803 dscn1811 dscn1815 dscn1819 dscn1821 dscn1826 dscn1830 dscn1832 dscn1835 dscn1838 dscn1842 dscn1843 dscn1816

Bien que ce soit la deuxième plus grande ville du Chili, Valparaiso nous a séduits, coincée entre la mer et les 42 « Cerros » (collines) qui l’entourent. Des rues abruptes et sinueuses permettent d’accéder aux quartiers hauts qui sont aussi desservis par des « ascensores », antiques funiculaires toujours en activité dans leur configuration d’origine, si ce n’est l’électricité qui remplacé la vapeur. Nous empruntons l’un d’eux pour visiter le quartier du musée à ciel ouvert, dont toutes les façades sont ornées de fresques.

dscn1878 dscn1854 dscn1857 dscn1859 dscn1860 dscn1861 dscn1864 dscn1867 dscn1868 dscn1871 dscn1872 dscn1874 dscn1875 dscn1876 dscn1877

Nous repartons vers l’est pour aller au Parc National «  La Campana » qui a la particularité d’être situé en moyenne montagne à la limite de 2 végétations. Ainsi nous randonnons avec d’un côté, sur les versants nord, la végétation de terres arides et de l’autre côté, sur les versants sud, la végétation de type méditerranéen.

dscn1891 dscn1884 dscn1885 dscn1888 dscn1890

Plus loin, près de la frontière Argentine, nous nous arrêtons à la station de ski de Portillo. C’est là qu’en 1966 les Français Jean Claude Killy, Annie Famose et Marielle Goitschel s’étaient illustrés lors des championnats du monde. Bien que nous soyons en fin de saison, les pistes sont encore ouvertes et le cadre est grandiose.

dscn1905 dscn1892 dscn1895 dscn1897 dscn1903

Le lendemain nous passons sur l’Argentine.

dsc_2338 dsc_2187-copie-copie dsc_2191-copie-copie dsc_2197-copie-copie dsc_2206-copie-copie dsc_2218-copie-copie dsc_2221-copie-copie dsc_2223-copie-copie dsc_2230-copie-copie dsc_2256-copie-copie dsc_2270-copie dsc_2274-copie dsc_2279-copie dsc_2303-copie dsc_2317-copie dsc_2329 dsc_2333 dscn1881 dsc_2215-copie-copie dsc_2294-copie-copie dsc_2300-copie-copie dsc_2324-copie-copie dscn1631-copie-copie dscn1632-copie-copie dscn1637-copie-copie dscn1642-copie-copie dscn1646-copie-copie dscn1669-copie-copie dscn1678-copie dscn1680-copie dscn1717-copie dscn1718 dscn1723 dscn1724 dscn1750 dscn1769 dscn1794 dscn1799 dscn1801 dscn1807 dscn1808 dscn1817 dscn1822 dscn1831 dscn1833 dscn1834 dscn1836 dscn1839 dscn1852 dscn1858 dscn1862 dscn1866 dscn1879

Pour marque-pages : Permaliens.

6 réponses à Chili côte Pacifique

  1. LAU ET PAT dit :

    coucou les amis;

    Allez vous trouver ce petit message ? Si oui, bravo vous êtes perspicaces si non tant pis pour nous.
    On l’écrit quand même. Je viens de relire ces dernières aventures, les pingouins et le petit air sympa de Valparaiso au Chili, où nous irons un jour on l’espère, nous ont ravis;
    Belle route encore à vous. bISOUS

  2. Malaval A dit :

    Aaaah, une entrecôte grillée sur un barbecue solaire arrosée d’un Pisco velouté, le tout dégusté face à un panorama de rêve…!!!!
    Je suis avec vous de tout coeur !! Gros bisous de Clarensac et merci encore et toujours de nous faire partager votre rêve voyageur.
    Annie M

  3. POISOT Alain dit :

    Et bien toujours en route ! Bravo. Finalement dans ce sens (Nord Sud) c’est peut être de plus en plus adapté à ce genre de vie.
    A quand le retour et le fin du continent américain ?
    Nous sommes rentrés fin août et la voiture est revenue avec Seabridge à Anvers il y a 3 semaines.
    Je vous suis, il est question de changer de véhicule pour peut être un sprinter… alors je regarde par où vous passez.
    Bonne route et à bientôt j’espère
    Alain et Liliane (croisés à votre entrée au Costa Rica)

  4. Liliane dit :

    Bonjour!!
    Les reporters « confirmés » devraient en prendre de la graine sur vos reportages !!!!
    Un régal des yeux et comme toujours une lecture passionnante
    Ces fleurs ces oiseaux ces façades colorés des oliviers ces vignobles ces 200 000 bouteilles de vin hic! hic! et les plages désertes les pingouins dont un pose en véritable star 🙂
    N’avez vous pas été tenté de vous baigner en leur compagnie
    Car,je me suis rendue compte que vous n’avez peur de rien !!!
    Valparaiso doit être superbe avec ses 42 collines qui l’entourent
    BRAVISSIMO !!!! :-))
    Bise amicale
    Liliane

  5. lénou66 dit :

    Magnifiques cactées et fleurs. C’est impressionnant le changement de végétation et de climat en si peu de temps…Valparaiso a l’air d’être une jolie ville, ces façades sont originales et marrant le « Filou de Montpellier »…Quelle liberté vous avez…Si on vous avez dit il y a quelques années que vous vivriez tant d’aventures !!!!!Toujours une joie de vous lire et voir ces photos.. Elles feraient de magnifiques posters…Bisous et hasta luego…Hélène

  6. Céline dit :

    Un très joli voyage avant d’aller bosser
    Bisous
    Céline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.