La Patagonie Andine

La Patagonie Andine

15/12/16 au 9/01/17

Nous avons donc quitté l’île de Terre de Feu en traversant le détroit de Magellan de Porvenir à Puntas Arenas.

dscn3288

N’étant pas encore saturés du grand sud, nous reprenons notre descente le long du détroit jusqu’au bout de la piste qui s’arrête à Punta San Juan.De là nous partons randonner jusqu’au phare de Cabo San Isidro.

dscn3293 dscn3294

Nous remontons sur Puerto Natales où nous avons décidé de passer la soirée de Noël.

dscn3295

Là, nous avons la bonne surprise de retrouver nos amis belges « les Palous », mais aussi Eric et Monique Curinier qui voyagent en fourgon équipé par « Isère Evasion » et avec qui nous étions en contact virtuel depuis quelques temps. Sur le parking, nous rencontrons aussi les camping caristes Jean Pierre et Evelyne, d’autres sudistes, et un couple de Hollandais. Malgré la pluie , la température peu clémente et un fort vent, nous nous installons sous l’auvent de l’office de tourisme pour partager foie gras et champagne tout en parlant, comme c’est curieux, de voyages.

dscn3358 dscn3355

Sur la route du Parc National Torres del Paine, nous visitons la grotte du Milodon, grand mamifère préhistorique qui traînait dans le coin il y a quelques 14500 ans.

dscn3302 dscn3301

Les Chiliens ne tarissent pas d’éloges sur le P.N.Torres del Paine. Il est vrai que c’est le site montagneux majeur de la Patagonie Chilienne. Une première petite randonnée nous amène au bout du lac Grey sur lequel quelques icebergs sont à la dérive.

dsc_4079 dsc_4103 dscn3313

La 2ième bien plus intéressante nous approche du glacier Grey sur lequel nous apprécions un point de vue sympa.

dscn3345 dsc_4115 dsc_4116 dscn3336

Les « Torres » pics de monolithes granitiques sont impressionnants.

dscn3350 dsc_4086 dsc_4091 dscn3348

Un peu plus au Nord, et après être repassés en Argentine, nous nous rendons au glacier Perito Moreno. Le site est très bien aménagé et lorsque nous le découvrons depuis les passerelles, c’est l’éblouissement ! Nous passons plusieurs heures à le parcourir, à l’affût des pans de glace qui tombent à grand fracas dans l’eau turquoise du lac !

dscn3401 dsc_4150 dsc_4154 dsc_4159 dscn3385 dscn3390

L’étape suivante est El Chalten, petite ville qui doit sa célébrité à son emplacement au pied du Mont Fitz Roy, et point de départ pour plusieurs randonnées dans le P.N. Des Glaciers. Nous partons pour une des plus réputées pour la journée, celle de la Laguna de los Tres, 22 km AR, avec une dénivelée de 400 m sur le dernier km ! Efforts récompensés par une vue splendide sur la lagune surplombée par le majestueux pic du Fitz Roy. De retour à El Chalten, nous allons directement au SPA pour agréablement faciliter la récupération.

dscn3505 dscn3515 dscn3428 dscn3435 dscn3438 dscn3445 dscn3475 dscn3483 dscn3488 dscn3499 dscn3502 dscn3504

Nous remontons maintenant par la mythique route 40 ,puis prenons une piste transversale (la 41)pour aller rejoindre la non moins fameuse Carretera Austral, elle côté Chilien.

dscn3697 dscn3682 dscn3693 dscn3695

Nous atteignons le minuscule poste frontière de Paso Rodolfo Roballos à 20 h après 80 km de piste défoncée sans croiser âme qui vive. Le douanier Argentin met plus de 30 mn à recopier à la main sur une feuille volante (ici pas d’ordinateur) tout ce qu’il trouve sur le passeport, même le n° de visa pour les Etats Unis ! Ensuite il est venu vérifier si nous sortions d’Argentine avec des fruits et légumes !

Heureusement changement total quelques kilomètres plus loin au tout aussi petit poste d’entrée au Chili, pas plus de 2 mn pour tamponner nos passeports et nous faire le papier d’importation temporaire du véhicule. Il est vrai que nous sommes le 31 décembre et qu’il devait plus penser à son réveillon.

C’est donc totalement isolés en pleine montagne que nous trouvons un bivouac où nous fêtons le passage à la nouvelle année.

dscn3100-1-copie

Après encore 5h de piste défoncée, mais traversant des paysages de toute beauté, nous rejoignons la Carretera Austral, elle même dans un état très moyen, voire mauvais. Nous roulons depuis 2jours sous la pluie dans une végétation type tropical (dont nous sommes pourtant encore loin) au milieu de montagnes ruisselantes ; De tous côtés, ce sont torrents et cascades. Les couleurs des eaux des rivières puis celle du lac Carrera sont magnifiques, allant du vert émeraude au bleu turquoise parfois laiteux, parfois étincelant.

dscn3525dscn3680 dscn3516 dscn3521 dscn3523 dscn3527 dscn3528 dscn3535 dscn3537

Nous arrivons ainsi à Rio Tranquilo sous une pluie qui ne cessera pas de la nuit. Par chance, en fin de matinée des éclaircies se sont profilées ; Nous en profitons pour partir en bateau sur le lac General Carrera afin d’approcher les grottes et la cathédrale de marbre qui sont sur ses rives. Le spectacle est saisissant, toujours merveilleusement mis en valeur par les couleurs de l’eau dans laquelle ces grottes se reflètent.

dscn3673 dscn3675 dscn3548 dscn3595 dscn3613 dscn3639 dscn3661

Il tombe ici 2m d’eau par an, ce qui est un peu trop à notre goût. Nous décidons d’accélérer notre remontée vers des latitudes où le temps est plus clément, toujours par la route 40.

A San Carlos de Bariloche nous faisons un détour sympa par la route des 7 lacs.

dscn3689 dscn3684 dscn3687 dscn3688

Maintenant, notre but est d’arriver à San Juan un peu avant le rallye Dakar afin d’y prendre nos marques pour pouvoir profiter du spectacle et rencontrer les collègues du team Sherco.

dsc_4232 dsc_4130 dsc_4133 dsc_4140 dsc_4141 dsc_4144 dsc_4147 dsc_4156 dsc_4158 dsc_4161 dsc_4175 dsc_4181 dsc_4185 dsc_4186 dsc_4195 dscn3689 dscn3378 dscn3382 dscn3415 dscn3419 dscn3670 dsc_4068 dsc_4070 dsc_4101 dsc_4110 dsc_4214 dsc_4221 dsc_4222 dscn3290 dscn3326 dscn3333 dscn3575 dscn3601 dscn3617 dscn3653 dscn3453 dscn3454 dscn3485 dsc_4204 dsc_4206 dsc_4229

Pour marque-pages : Permaliens.

6 réponses à La Patagonie Andine

  1. Roger Petit dit :

    Plein de bonnes pensées et nos meilleurs veux pour 2017 …
    Que le voyage que dis je ? la vie de voyageurs continue avec surtout santé et un peu ,pas trop d’aventures non désirées !
    Alors Sherco au Dakar ? Reprise d’activitee et boite a outils !

  2. Liliane dit :

    Vos vœux pour l’an 2017 de USHUAIA tout simplement extraordinaire et vous êtes vous même extraordinaires de ce parcours.Jean-Paul est lui aussi plein d’admiration
    Tout est beau étonnant impressionnant.Ce glacier Perito Moreno
    dont les pans de glace qui tombent dans l’eau du lac est spectaculaire mais un peu triste quand même car destruction d’un site magnifique du au réchauffement de la terre.
    Merci pour tout c’est un grand plaisir pour moi quand je découvre
    d’autres aventures
    Bise amicale:-)
    Liliane

  3. Daniel dit :

    Merci de partager. J’apprécie énormément. Ca donne vraiment envie . Il y a tellement à voir. Je vais revenir vous poser des questions Plus techniques un peu plus tard.
    Surtout pour le Mexique,et l’Amérique du Sud.
    Nous sommes du Quebec et avons un CC au Canada et un en Europe.
    Vous êtes un beau modèle de voyageur.
    Daniel

  4. lenou dit :

    Je vous souhaite une année aussi merveilleuse que 2016 sans les ennuis techniques et de santé, beaucoup de rencontres aussi intéressantes, le plaisir de voir de temps en temps arriver vos enfants et petits-enfants, et que du bonheur…Bisous Hélène

  5. lenou dit :

    Oh là là que dire !!! majestueux, irréels, ces contrastes de couleurs, cette nature… vous devez avoir les yeux remplis d’étoiles et c’est merveilleux tous ces moments que vous vivez et que vous nous faites vivre en décaler….
    De vrais cartes postales..
    Gros gros bisous

  6. Céline dit :

    Je vous souhaite une douce et belle année et que l’aventure continue pour le plaisir de nos yeux Bises Céline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.