TANZANIE-ZAMBIE

16/02 au 10/03/2019

Nous entrons en Tanzanie par le nord ouest pour aller à Kigoma, principal port de Tanzanie sur le bord du lac Tanganyiga.

 Nous passons dans des forêts peuplées de singes et de quelques antilopes.

 Après avoir traversé le Parc National Katavi en apercevant seulement un éléphant, nous nous dirigeons à nouveau vers le bord du lac en empruntant une piste boueuse vers Kipili, village réputé pour la plongée. Malheureusement peu avant l’arrivée la piste s’avère impraticable et nous devons rebrousser chemins.

 Après une étape à Sumbawanga nous essayons cette fois d’aller au bord du lac Rukwa. Nous empruntons la piste qui le longe mais sommes déçus au bout de 80 km de n’avoir pu aller sur les rives du lac, les seuls accès étant piétons à travers des étendues cultivées. Là, nous rencontrons des hommes d’une ethnie locale vêtus de peaux et armés de lances.

Nous quittons donc la Tanzanie sans avoir vraiment profité comme nous l’espérions du lac Tanganyika, faute d’accès.

Nous choisissons d’entrer en Zambie par le poste frontière de Kasesya. Nous nous attendions à un endroit peu fréquenté mais pas au point auquel nous l’avons trouvé ! Le dernier véhicule marqué sur le registre datait de 4 jours auparavant. Aussitôt le portail franchi, nous devons slalomer entre ornières et gros nids de poule, heureusement par temps sec.

Notre 1ère visite en Zambie sera Katambo Falls, la 2ème plus haute cascade d’Afrique avec ses 221m. Au pied de la cascade, l’eau s’engouffre dans une profonde gorge pour aller se jeter un peu plus loin dans le lac Tanganyika.

Nous n’avons toujours pas renoncé à aller sur les rives de ce lac et pour cela nous allons à Mpulungu où nous nous installons dans un camping communautaire tout au bord de l’eau. Nous achetons les filets d’un gros poisson à la responsable et avons tout loisir de regarder toute sa famille vivre d’autant plus que nous sommes seuls, comme nous l’avons d’ailleurs été à tous nos bivouacs ces 3 dernières semaines.

La chute d’eau de Lumangwe, large et avec un gros débit est spectaculaire, avec ses airs de chutes Victoria. Quelques kilomètres plus loin s’offre à nos yeux celle, non moins belle, de Kabwelume dont nous atteignons le bas par des escaliers moussus à travers la forêt dense humide.

La piste de terre que nous prenons le lendemain  est par endroits en mauvais état  puis nous nous retrouvons face à un bourbier dont nous allons ressortir de justesse quelques centaines de mètres plus loin.

 Nous traversons maintenant des plaines inondées pour rejoindre le lac Bangweulu bordé de belles plages de sable blanc.

Nous arrivons à la réserve privée de Mutimondo où nous partons pour quelques ballades, l’une nous amenant au sommet du Mont Mayense et 2 autres auprès de petits rapides.

Nous faisons une halte à Lusaka, la capitale, seul endroit moderne que nous avons rencontré en Zambie,  et en profitons pour nous réapprovisionner dans des supermarchés inexistants dans le reste du pays. C’est aussi là que circulent la plupart des voitures particulières, les routes intérieures étant principalement fréquentées par des bus et des camions. Nous avons souvent roulé plusieurs heures sans voir un seul véhicule.

Nous nous installons au bord du lac Ithezi Thezi et avons la surprise de voir arriver juste en face de nous un groupe d’éléphants venus boire et se rafraichir. Nous profitons pleinement de ce moment d’autant plus qu’ils ne montrent aucun signe de nervosité. Le soir venu, ce sera le tour d’un hippopotame qui viendra se baigner au même endroit à une vingtaine de mètres de nous. Le lendemain nous traversons le parc national Kafue sur 80 km sans voir d’animaux !

Après être passé par Livingstone nous remontons le Zambèze jusqu’à Sioma Falls où le fleuve s’étale, offrant 7 chutes d’eau sur 1 km de large séparées par des îlots.

Nos passages en Tanzanie puis en Zambie ont été impactés par la saison des pluies durant laquelle certains parcs sont fermés et d’autres dont l’accès est déconseillé aux véhicules solitaires.

Nous avons donc profité de cet afflux d’eau pour visiter les principales cascades de ces pays où les habitants se sont montrés aimables, ne manquant pas de nous saluer et de nous sourire tout au long de notre parcours.

Machoire d’hyppopotame
Pour marque-pages : Permaliens.

3 réponses à TANZANIE-ZAMBIE

  1. lenou dit :

    Je vois que Vagabond est toujours au top. Ces cascades sont magnifiques. Les petits films nous donnent le son en plus. C’est incroyable ce troupeau d’éléphants si près de vous…Quelle tranquillité ….et miss Françoise sur son fauteuil comme dans son salon….ah aha.
    Bisous et bonne continuation

  2. Betton dit :

    Trop beau et les cascades…. J’imagine que vous avez pensé à votre gendre . Gros bisous

  3. Toujours de superbes photos. Un vrai régal que de vous suivre. Vous faites un voyage extraordinaire. J’en connais un qui doit s’éclater sur les pistes africaines 🙂
    A très bientôt
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.