COLORADO

Notre premier point de chute au Colorado est Great Sand Dunes. C’est un grand cordon de dunes étonnamment formé au fond d’un plateau à 2500 m d’altitude au pied de la montagne Sangre de Cristo s’élevant à 4150m.

DSCN3058 DSCN3066 DSCN3083 IMG_8041 IMG_8045

C’est aussi l’endroit où la plaine du Rio Grande est la plus large(100 km) et relativement verte bien qu’elle ne  reçoive que 230 mm d’eau par an ( ce qui correspond à des zones désertiques). L’explication est que l’eau est présente dans les profondeurs du sous sol et remonte à la surface par des puits artésiens formant quelques lacs.

C’est en plein midi que nous commencerons à gravir la plus élevée des dunes qui atteint 230 m de hauteur. Le sable est à 60° et entrant dans les chaussures nous échauffe sérieusement les pieds ( ce qui a fait dire à Alain que ses oignons étaient frits). La montée par les crêtes à petits pas lents nous fait penser aux alpinistes. L’effort est récompensé par la vue majestueuse qui s’offre à nous. La descente, beaucoup plus rapide, se fait en courant dans la ligne de plus grande pente à pas de géant.

DSCN3108 DSCN3082 DSCN3090 DSCN3094 DSCN3103

La dune est aussi un grand terrain de jeux: baignade ou plutôt pataugeage à la base de la dune dans un filet d’eau de la rivière Medano. Les gamins établissent des barrages pour retenir un peu l’eau pendant que les parents en maillot de bain se font bronzer. Le surf et la luge sont intensément pratiqués sur les pentes sableuses pendant que les moins sportifs installés dans leurs fauteuils contemplent ce fascinant paysage.

DSCN3072

En fin d’après midi, nous partons sur la piste de Medano Pass pour le premier test tout terrain de Vagabond. Les brochures et les shérifs nous ont bien avertis: ce chemin n’est accessible qu’aux 4X4 ayant une grande garde au sol. Au pied de la dune, le sable est très mou mais Alain ayant dégonflé les pneus, Vagabond se joue des ornières. Plus loin, l’ascension de la montagne commence et la piste devient caillouteuses avec de gros pourcentages de montée et des franchissements de gués. Nous nous arrêtons au milieu de l’ascension pour un bivouac en pleine forêt au bord du torrent. Le lendemain les choses ont commencé à se corser. Le chemin étroit ne permettant pas de demi tours nous nous retrouvons au pied d’un passage trialisant qui nécessite une reconnaissance avec empierrement des plus gros trous laissés par les 4X4 en perte d’adhérence. Après quelques passages délicats en grosse montée dans les pierres roulantes nous atteignons le sommet du col à 3366 m d’altitude. La descente sur l’autre versant sera tout aussi chaotique mais se passera sans encombre. Ces 30 km de pur tout terrain nous ont permis d’apprécier les aptitudes au franchissement de notre sprinter qui ont laissé incrédules les quelques chauffeurs de « pur »4X4 que nous avons rencontrés sur cette piste.

DSCN3147 DSCN3126 DSCN3127 DSCN3132 DSCN3134 DSCN3140 DSCN3142

Le lendemain, un autochtone conduisant un pick-up avec cellule rapportée, nous a dit ne jamais s’y être aventuré car elle était réputée dangereuse!

De l’autre côté de la montagne Sangre de Cristo nous roulons dans une vallée beaucoup plus verte où se sont établis de nombreux ranchs laissant paître leurs troupeaux de vaches, de bisons et de chevaux.

DSCN3154 DSCN3153

Nous montons à nouveau un col (par une belle route goudronnée cette fois!). Nous nous arrêtons au sommet, « Monarch Pass » à 3447 m d’altitude pour bivouaquer sous un petit téléphérique que nous empruntons le lendemain matin pour atteindre 3660 m. De ce point de vue au cœur des Rocky Mountains, un panoramique à 360° sur plusieurs sommets à plus de 4000 m s’offre à nous.

DSCN3163 DSCN3165 DSCN3169 "DS</p

Pour marque-pages : Permaliens.

5 réponses à COLORADO

  1. Anima dit :

    Colorado qui porte bien son nom !! Que de couleurs et d’images magnifiques !! Merci et bravo de nous faire voyager ainsi !
    Avec plein de bisous à Françoise pour son anniversaire (vertige, vertige, c’était peut-être le champagne !!?? )
    Grosses bises à tous les deux, Annie

  2. Laurence et Patrick dit :

    WOUAOUHHHHH !!!
    C’est trop génial ! On a eu un peu peur pour vous et Vagabond sur la route dangereuse ! Vous avez vraiment « l’âme des premiers pionniers américains ».
    On vibre et on apprécie avec vous ce voyage virtuel. C’est quand que vous rentrez ! C’est trop dur d’être ici ! Même en vacances ! A bientôt ! BISOUS…Bisous…bisous !!!

  3. Liliane Achard dit :

    Courageux petit Vagabon qui franchit tous les obstacles Quelle belle aventure que vous vivez là
    et j’ai toujours le même plaisir à vous lire et de regarder vos belles photos Bonne continuation
    C’est pourtant bon les oignons frits !!!!!!!!

  4. sophie Pit & co dit :

    C’est magnifique… j’adore bisous

  5. Céline dit :

    Continuez…j’adore….l’impression d’être en vacances tout en travaillant…bises