Costa Rica

A notre entrée au Costa Rica, nous allons nous mettre au vert 2 jours dans une finca. Le seul véhicule qui s’y trouvait était français, celui de Liliane et Alain qui font leur périple aux Amériques dans l’autre sens. Nous échangeons de nombreuses infos pour la suite de nos voyages et partons randonner à la recherche des paresseux qui vivent dans ces fôrets exhubérantes. Recherche vaine, nous ne pouvons voir que le petit recueilli par les maitres des lieux suite à son abandon par ses parents, quelques oiseaux et singes hurleurs.

IMG_1678 DSCN2312 DSCN2317 DSCN2318 IMG_1650

Nos approches de l’océan Pacifique dans les précédents pays d’Amérique centrale avaient été quelque peu frustrantes à cause des accés très limités au bord de mer. Ici, au contraire, il est très facile de bivouaquer sur les grandes plages et nous en profitons un maximum pendant 2 semaines. Nous commencons par le golfe de Papagayo où les eaux tranquilles nous permettent des promenades en kayak parmi les tortues et les raies. Plus bas nous rejoignons Pascal, Laeticia et Théo et se sont les baignades « massages » dans les grosses vagues appréciées par les surfeurs.

DSCN2347 DSCN8390 - Copie DSCN8391 DSCN2322 DSCN2326 DSCN2344 DSCN2346

Sur certaines plages comme celle d’ Ostional les tortues vertes viennent pondre par centaines les nuits « d’abrivada ». Le matin, le spectacle est désolant car la plage est envahie par des centaines de vautours et de nombreux chiens venus déterrer des milliers d’oeufs pour s’en repaître. Un soir nous assistons à la ponte de l’une d’entre elles. Ce sont de grosses tortues de 80 cm à 1 m pesant 120 kg, pourtant bien plus petites que les tortues luth qui leur succéderont à partir du 20 Octobre, ces dernières atteignant 450 kg.

DSCN2439 DSCN6581 - Copie DSCN6583 - Copie DSCN2372 DSCN2383 DSCN2386 DSCN2395 DSCN2397

Nous sommes à la saison des pluies et les pistes que nous empruntons avec « le Palathéo » pour faire le tour de la péninsule de Nicoya ont été ravinées. Quelques passages de rios d’eau boueuse ont nécessité une reconnaissance à pieds pour trouver l’endroit le moins profond… et la sortie sur l’autre rive parfois décalée d’une bonne centaine de mètres. Il est vrai que nous sommes partis sur un itinéraire très peu fréquenté fortement déconseillé en cette saison par les guides touristiques.

DSCN2380 DSCN2401 DSCN2430 DSC_7697 DSC_7703 DSCN2374

Pour pimenter un peu le parcours et profiter un maximum de la nature sauvage, nous empruntons à nouveau des pistes de montagne pour atteindre le pied du volcan Arenal. Après quelques traversées à gué de larges torrents, nous arrivons à un pont en planchettes plus ou moins vermoulues clouées sur 2 gros troncs d’arbre. Heureusement le seul autochtone que nous y rencontrons nous affirme que nous pouvons nous y engager car il a déjà vu passer un camion chargé de 4 vaches ! Pour le Palatheo, avec ses 14 tonnes, pas question de rouler dessus, mais sa garde au sol impressionnante lui permet de traverser à gué sans problème dans un mètre d’eau. Plus loin, un retrécissement nous oblige à sortir machette et pioche pour libérer le passage et enfin arriver au bord de la lagune Arenal qui se trouve au pied du Volcan.

DSC_7734 DSCN2457 DSCN6653DSCN2471 DSCN6643 DSCN6655 DSC_7717

Avant de quitter la Fortuna, nous allons voir la belle cascade de 70 m, au pied de laquelle nous pouvons enfin nous baigner dans une eau presque fraîche.

DSCN2514 DSCN2483 DSCN2495 DSCN2504

Au Costa Rica, l’économie est largement dominée par l’industrie touristique. Le contraste avec les autres pays d’Amérique Centrale est frappant et le coût de la vie est sans commune mesure (égal voire supérieur à celui de la France). Les abords des sites les plus visités sont envahis d’attractions à l’américaine accessibles à prix fort (location de quad, jet ski, tyroliennes, vue sur la canopée en téléphérique, promenades à cheval…). Nous ressentons un petit malaise vis à vis de tous ces commerçants qui nous prennent pour des coffres forts sur pattes, l’argent faussant les relations. Ceci explique que nous ayons choisi des chemins en dehors des circuits touristiques, nous permettant de retrouver un peu d’authenticité auprès des habitants du Costa Rica profond et de nous fondre dans une nature restée intacte de tout développement immobilier.

DSCN2421 DSCN2464 DSCN2513 DSCN2413 DSCN2416

Ici,le slogan national est  »Pura Vida » et on se l’entend dire à tout propos par les  »Ticos », alors à notre tour, nous souhaitons à tous ceux qui nous lisent une  »Pura Vida » . A bientôt.

Plus de photos

DSCN2319 DSCN2332 DSCN2403

IMG_1693 DSCN2481 DSCN8395 DSCN8400 DSCN8402 IMG_1646 IMG_1676

DSCN6643 DSC_7681 DSC_7709 DSCN2337 DSCN2342 DSCN2349 DSCN2362 DSCN2387 DSCN2414 DSCN2415 DSCN2428 DSCN2433 DSCN2436 DSCN2437 DSCN2442 DSCN2506 DSCN6627 DSCN6629

DSCN2370 Si vous voyez Françoise floue, c’est parce qu’elle vient de tester les différentes bières….

 

Pour marque-pages : Permaliens.

6 réponses à Costa Rica

  1. Laurence et Patrick dit :

    WAOUH !!! WAOUH !!!
    Quelle belle faune et flore. Quels beaux paysages.
    On peut comprendre que le Costa Rica soit très touristique : il a des atouts même si certains intrépides (inconscients ?) vont chercher hors des sentiers battus des montées d’adrénaline ! Bon on vous titille ! Vous avez bien raison de chercher l’authenticité du pays hors itinéraire touristique et vous avez surtout bien la chance d’avoir Vagabond pour pouvoir le faire ! Alors bonne route et à bientôt ! GROS BISOUS.
    PS : elles étaient bonnes les bières ?

  2. lénou66 dit :

    Votre passage sur le pont en bois est impressionnant et la musique est très bien choisie !!!!Vous serez au top pour traverser le Vidourle !!! Ce sont de véritables cartes postales que vous nous proposez.
    C’est vrai que Vagabond paraît tout petit mais courageux face à Palatheo …. Bisous Hélène

  3. Liliane Achard dit :

    Non….moi je pense que la photo de Françoise est floutée 🙂 Avez vous retenu quelques recettes des mets locaux exclus bien sûr les crocodiles,les singes et autres espèces !!!Vagabond a trouvé un grand copain.les paysages toujours fantastiques les rencontres et votre joie de vivre ces fabuleux instants ……What Else
    Un régal !!
    Amicalement
    Liliane

  4. Yvette et René Pailhès dit :

    Que d’émotions en regardant vos superbes photos et vidéos. Vous êtes de vrais aventuriers et nous permettez de voyager avec vous. Bravo et bonne continuation….

  5. bevalot dit :

    une fois de plus, vos images et vos commentaires sont merveilleux et donnent envie de voyager : vous me faites rêver !! merci!!

  6. Annie-Jo dit :

    Mais vous êtes des fous !!!! A part les crocodiles y a pas des piranhas et des parasites dans ces eaux boueuses ???? Mais cette végétation sauvage c’est vraiment magnifique. Hé Alain, insinuerais tu que ma frangine picole !!!! Gare à toi.. Grosses bises à vous 2 et bravo pour les films et photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.