Les rencontres en Argentine

Les Rencontres

01 au 20/11/16

Après avoir quitté Sophie et sa famille à l’aéroport de Buenos Aires nous faisons étape à Lobos au sud de la capitale. Parqués en face de la mairie au bord de la place centrale, nous profitons de la wifi libre pour mettre notre blog à jour. L’endroit étant très passant, de nombreux curieux viennent nous aborder. C’est ainsi que nous discutons avec Pedro, architecte mais aussi agent de voyage qui nous indique les principales attractions du sud de l’Argentine, puis une 2CV s’arrête devant nous, son propriétaire très affable nous dévoile sa passion pour ce véhicule avec lequel il a gagné un championnat sur circuit et son projet est de venir en France défendre son titre!

Après quelques autres échanges, à 22 h c’est Fernando qui vient avec son fils Manuel. Il nous avait repérés l’après midi et son fils prenant des cours de français, il veut nous le présenter. Il insiste pour que nous venions boire un verre chez lui et nous voilà à bavarder autour de leur table à boire un verre de vin, puis ils nous offrent une glace…. Ils sont fabricants de biscuits et ils nous raccompagnent à Vagabond avec 17 gros paquets en cadeau!

dscn2737

La convivialité des Argentins n’est pas une légende et nous repartons de Lobos avec de nombreux n° de téléphone que les gens nous laissent pour nous aider au cas où nous aurions un problème.

Nous partons sur Mar del Plata où nous avions été invités à passer par les jeunes Martin et Brenda rencontrés en août 2015 à Panachel, Guatemala. Nous y sommes fort bien accueillis. Ils habitent dans un immeuble en bordure de mer avec vue sur les plages parasols du centre ville.

dscn2748 dscn2747

Notre arrivée coïncide avec celle du beau temps et de la chaleur. Ils nous emmènent en voiture à leur plage favorite à quelques kilomètres au sud de la ville pour un après midi farniente sur le sable car la mer est glaciale.

dscn2740 dscn2738 dscn2739

Le soir nous sommes invités à une excellente parrillada chez leurs amis Mati et Edi.

_mg_0208

Le lendemain nous visitons la ville dont la Villa Victoria, une grande maison en bois construite en 1912 qui fût la maison d’été de l’écrivaine Victoria Ocampo où elle invitait de nombreuses célébrités Argentines et étrangères.

dscn2749 dscn2750 dscn2754 dscn2743 dscn2746

Le soir Brenda et Martin nous invitent à venir manger chez eux. Françoise accepte à condition d’amener le repas. Ce sera une ratatouille pour une nouvelle soirée sympa. Encore merci à eux pour leur accueil car nous repartons de chez eux avec des cadeaux.

_mg_0212

Nous faisons étape à las Grutas, station balnéaire au fond du Golfo San Matias, début de la Patagonie. A la recherche d’un bivouac sur une plage isolée, nous voyons quantité de perroquets colorés perchés sur les arbustes.

dscn2762 dsc_2846 dsc_2849 dsc_2851 dsc_2858 dsc_2860 dscn2761

Nous arrivons sur la Péninsule de Valdès et avant de s’engager sur l’isthme, passage par le guichet pour l’achat des billets d’entrée car c’est une aire naturelle protégée, 20 km plus loin arrêt au centre des visiteurs pour faire connaissance de ces lieux et de la faune que nous sommes supposés y rencontrer. Un squelette de baleine Franche Australe et celui d’une tête d’orque y sont exposés.

dscn2894 dscn2767 dscn2893

La route continue jusqu’à Puerto Piramides où les bus déversent des flots de touristes venus embarquer sur les bateaux pour approcher, dans le Golfo Nuevo, les baleines qui en cette saison sont accompagnées de leurs baleineaux. A partir de là c’est par des pistes de terre que l’on peut parcourir cette grande péninsule (~50 km de large pour 100 km de long). Bien qu’à l’entrée du parc il soit spécifié que le seul endroit pour dormir est le camping de Puerto Piramides nous savons que les campingcaristes ont un lieu où ils sont tolérés: c’est Punta Pardelas. Nous nous y rendons et trouvons quelques camping cars, pour la plupart Européens.

dscn2834 dscn2833 dscn2774 dscn2772 dscn2890

L’endroit est magnifique et juste au bout de la plate forme rocheuse la falaise se prolonge dans l’eau par un tombant qui permet aux baleines de passer tout près. Nous avons la chance d’en voir peu après notre arrivée mais cela ne se reproduira pas, les autres restant à distance.

dsc_3088 dsc_2866 dsc_2886 dsc_2891 dsc_2907

Après une première boucle nous permettant de voir des Eléphants de mer, Lions de mer et Manchots de Magellan et une seconde nuit sur notre emplacement de rêve, nous sortons de la péninsule pour aller accueillir nos amis Patrick et Laurence (de Clarensac) à l’aéroport de Trelew.

dscn2849 dscn2865 dscn2882 dscn2885

Nous les véhiculons les 5 jours suivants pour sillonner la Péninsule mais le vent fort qui s’est levé ne permet pas de voir des baleines avec eux. Cheveaux, moutons, guanacos et nandous font partie du paysage.

dsc_3144 imgp6026 imgp6044 dsc_2938 dsc_2948 dsc_2952 dsc_2955 dsc_2957 dsc_2964 dsc_2974 dsc_2992 dsc_3005 dsc_3017 dsc_3025 dsc_3032 dsc_3053 dsc_3073 dsc_3122 dsc_3133 dsc_3140

Malgrés de longues heures d’observation, autour de la marée haute, nous ne voyons pas d’Orque. Pourtant un garde parc nous dit que sur les 10 derniers jours, il y a eu 8 attaques d’Orques venant attrapper des éléphants de mer qui se reposent sur les galets du bord de l’eau. C’est le plus grand prédateur des mers avec sa machoire surpuissante et ses 9 m de long, il est au sommet de la chaîne alimentaire.

dsc_3097 dsc_3113 dsc_3119 dsc_3146 dsc_3166 dsc_3172 dsc_3176

Le vent s’étant calmé, nous retournons à Puerto Piramides pour une sortie en mer. Le bateau s’arrête dans un secteur où il avait repéré une baleine. Puis c’est la baleine et son baleineau qui s’approchent lentement, comme curieux. Arrivés à quelques mètres du bateau, elle plonge, nous pensons alors qu’elle va passer au dessous mais non elle ressort au même endroit et choisit ce moment pour souffler, nous créditant d’une douche!

 dscn2900   dscn2905 dscn2907 dsc_3301 dsc_3302 dsc_3318 dsc_3322 dsc_3364 dsc_3367 dsc_3373 dsc_3380 dsc_3394

Merci à Laurence sans l’insistance de qui nous n’aurions probablement pas fait cette sortie.

Nous les raccompagnons à Trelew pour les laisser à la station de bus car ils continuent leur voyage sur Bariloche (Andes Argentines), leur itinéraire devrait les amener d’ici 3 semaines à Ushuaïa. Peut être les reverrons nous là bas…

dscn2943

Quelques repères dans les mastodontes marins:

_ Orque: 9m5, 9T.

_ Eléphant de mer: 5m, 4T. Peuvent plonger pendant 2 h jusqu’à 1600 m de profondeur

_ Baleine Franche Australe: 18m, 50T. Ce qui en fait le plus grand mammifère de la planète.

imgp6060 dsc_2946 dsc_2947 dsc_3185 dsc_3192 dsc_3193 dsc_3203 dsc_3206 dsc_3212 dsc_3222 dsc_3237 dsc_3286 dsc_3288 dsc_3467 dsc_3471 dsc_3472 dscn2837 dscn2838 dscn2839 dscn2840 dscn2841 dscn2851 dscn2853 dscn2866 dscn2878 dscn2880 dscn2909 imgp6053 imgp6056

Pour marque-pages : Permaliens.

5 réponses à Les rencontres en Argentine

  1. LAU ET PAT dit :

    Coucou,
    Déjà quatre mois que nous nous sommes retrouvés au bout du monde ! Je viens de refaire avec grand bonheur ce bout de chemin avec vous et les souvenirs affluent et font chaud au cœur.
    Le reste de notre voyage a été magnifique et la cerise sur le gâteau a été de vous retrouver encore une fois à USHUAIA !
    Quel souvenir mémorable la baleine ! Quel beau film ! merci ! Car l’émotion m’a empêché d’appuyer sur ma caméra et sans ton film je n’aurais pas de souvenir de ce moment magique. Bisous à vous deux.

  2. Gilles et Nadine dit :

    Merci de nous faire partager vos photos et vos impressions car nous avons voyagé dans les mêmes endroits que vous il y a juste une année. C’est agréable de refaire le chemin à travers vos yeux. Le perito moreno a évolué mais il reste toujours aussi splendide. Les manchots de Magellan peuvent être observés pendant des heures. Il sont trop mignons !!!Continuez à profiter de ces beaux spectacles. Nous vous souhaitons une bonne année 2017, une bonne santé et beaucoup de bonheur.

  3. Liliane dit :

    Bonjour !
    Vos rencontres en Argentine,avec un accueil toujours aussi chaleureux . Les photos toujours aussi belles accompagnées d’écrits
    Quel joli couple romantique que celui de jolis perroquets
    les manchots rigolos Le phoque aux yeux langoureux
    Impressionnantes les baleines !!!
    Et tout et tout et tout 🙂
    Bonne continuation et….bise amicale
    Liliane

  4. lenou dit :

    C’est magique de voir cette baleine si près de vous !! et cette couleur d’océan est magnifique. Vous avez dû apprécier de parler français avec tout ce monde…J apprécie toujours autant vos photos d’animaux…Peut-être allez vous rencontrer Florent Pagny en Patagonie !!!Bonne route et bisous de Perpignan.

  5. Michael dit :

    Trop beau merci de pas avoir mis de photos de logos pour Sophie. …
    Et merci à Alain pour ces belles photos ;))
    Bisous à tous les deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.