Equateur 1

 

Equateur, le Nord et l’Amazonie

L’entrée en Equateur se fait sans problème. Il faut dire que le passage de frontière devient de la routine : 26 ème tampon sur nos passeports depuis notre arrivée, il y a 2 ans, sur les Amériques.

DSCN4165

Peu après la frontière nous embarquons deux jeunes autostoppeurs, Kevin et Marine, Français voyageurs sac à dos avec qui nous partageons un bout de route et un repas.

DSCN4166

Cotacachi est la 1ère ville que nous visitons. Réputée pour le travail du cuir, nous en profitons pour acheter ceinture et chaussures. La population est à majorité indigène, vêtue traditionellement.

DSCN4171 DSCN4173

Nous partons faire le tour de la lagune de Cuicocha par les chemins de crêtes. Elle s’est formée dans le cratère du volcan Cotacachi.

DSCN4201 DSCN4183 DSCN4195 DSCN4197

A Otavalo, la spécialité est le tissage effectué par les indiens. Le marché de la place « Los Ponchos » propose une grande variété de vêtements colorés. Le samedi matin, nous allons sur le marché aux bestiaux où se vendent, s’achètent ou s’échangent toutes sortes d’animaux. Parmi eux, on trouve des cochons d’Inde qui sont ici un mets très apprécié.

DSCN4213 - Copie DSCN4204 - Copie DSCN4248 DSCN4251 - Copie DSCN4252 DSCN4254

Le lendemain nous allons au restaurant pour en manger et lui trouvons un goût mi lapin- mi poulet…

DSCN4271

De l’autre côté d’Otavalo, une marche nous amène à la cascade de Peguche, puis à la lagune de San Pedro, au pied du volcan Imbabura.

DSCN4206 DSCN4216 DSCN4214

 

Après quelques kilomètres d’une route pavée, nous arrivons au bord de la lagune grande de Mojanda et partons à nouveau nous promener jusqu’à la laguna Pequeña.

DSCN4227  DSCN4219 DSCN4224 DSCN4226

Au retour vers Otavalo, nous faisons une halte vers la cascade de Taxopamba accompagné des chiens du camping où nous bivouaquons.

DSCN4236 DSCN4233 DSCN4231 DSCN4240

Toutes ces marches sont entre 3000 et 4000 m d’altitude et, accoutumance aidant, cela nous pose moins de problème.

A Cayambe, nous franchissons pour la première fois la ligne de l’équateur. Un monument, grand cadran solaire, a été constuit juste sur cette ligne. Nous y sommes le 19/03, à 2 jours du solstice, jour où à midi l’ombre disparaît totalement, soleil au zénith.

DSCN4260

Après être repassé brièvement dans l’hémisphère nord, nous nous rendons à la Mitad del Mundo où un grand parc a été construit sur l’équateur. Premier lieu touristique du pays, nous n’y entrons pas et préférons aller visiter juste à côté le musée Inti-Nam. Nous assistons à quelques expériences et explications sur la force de Coriolis.

DSCN4277 DSCN4268

Quito, capitale de l’Equateur s’étale sur 30 km de long dans une vallée à 2800 m d’altitude et, comme Mexico, s’est développée sur les flancs des montagnes qui l’encadrent.

DSCN4278

En y arrivant, Vagabond affiche une anomalie du système ABS. Nous nous rendons chez Mercedes où ils diagnostiquent un capteur de tours de roue défectueux. Pièce non disponible, il nous annoncent un délai de 30 jours pour la recevoir en nous expliquant qu’en Equateur les pièces importées sont longuement retenues en douane pour taxation et éviter les importations frauduleuses. Alain fait appel à son frère Gérard pour se faire envoyer la pièce depuis la France par DHL, et ainsi l’obtenir en moins de 8 jours si tout se passe bien.

Pendant ce temps nous décidons de partir en Amazonie. Pour cela, il faut traverser la Cordillère des Andes, en passant par des cols à plus de 4000 m. avant de plonger vers les plaines Amazoniennes. Les paysages de montagne sont magnifiques de verdure et d’eau. Cette dernière regorge de partout en torrents, cascades et les glissements de terrain ayant emporté une voie de la route sont nombreux.

DSCN4314 DSCN4298 DSCN4301 DSCN4305 DSCN4306 DSCN4310

Nous allons jusqu’à Coca, la ville la plus à l’est de l’Equateur au bord du grand fleuve Napo qui s’étale dans les plaines. Nous y laissons Vagabond en gardiennage et embarquons sur une lancha collective pour atteindre, après 9 h de navigation et plus de 200 km le village de Nueva Roca Fuerte, isolé en pleine Amazonie tout près de la frontière Péruvienne.

DSCN4339 DSCN4320 DSCN4321 DSCN4324 DSCN4328

 Là, aucune voiture et pour cause, aucun accès terrestre, mais une très belle école toute neuve trône au milieu des habitations modestes. Une pancarte du gouvernement annonce que c’est grâce aux revenus des exploitations pétrolières qu’elle a été financée…une manière de faire passer la pillule auprès des populations indigènes opposées à cette activité qui cause la disparition de grandes surfaces de forêt qu’ils habitent ancestralement.

DSCN4507

Après une nuit dans un des deux hôtels, nous partons pour deux jours avec Fernando, notre guide, et sa famille sur sa lancha.

DSCN4412

Nous pénétrons au cœur du parc Yasuni, univers d’eau et de forêt primaire équatoriale dense.

DSCN4353 DSCN4420 DSCN4433 DSCN4409

Fernando est natif de Roca Fuerte et nous fait découvrir avec passion son amazonie. Il en connaît toutes les plantes et toute la faune. Ainsi, lors d’une marche, Fernando ouvrant le chemin a grands coups de machette, nous allons goûter à de nombreuses plantes médicinales dont l’écorce de liane de curare bénéfique pour l’estomac, mais que les indigènes utilisent aussi, après décoction , pour empoisonner les dards de leurs flèches de sarbacannes, pour la chasse.

DSCN4499 DSCN4358 DSCN4363 DSCN4369 DSCN4487 DSCN4491 DSCN4497

Nous attendons la nuit sur la lagune de Jatuncocha pour un retour au campement à la lumière d’une lampe torche afin de voir les yeux rouges fluorescents des Caïmans. Nous passons la nuit sous la tente, isolés au cœur de la forêt, et contrairement au silence auquel nous nous attendions, nous avons droit à une cacophonie orchestrée par singes hurleurs, crapauds, grenouilles et autres animaux non identifiés.

DSCN4454 DSCN4445 DSCN4450

De bon matin nous partons vers la laguna Tambococha afin d’observer les oiseaux puis repartons dans la jungle où nous avons la chance de pouvoir observer tour à tour 3 espèces différentes de singes dont les singes hurleurs rouges.

DSCN4431 DSCN4438 DSCN4463 DSCN4480 DSCN4476 DSCN4390 DSCN4392 DSCN4504

Sur le retour en lancha nous nous arrêtons pour une partie de pêche au pirhana. Par deux fois fernando en sort de l’eau mais, mal ferrés, nous avons juste le temps de les apercevoir. Quand à nous, nous les nourrissons avec les carrés de viande de bœuf qu’ils s’ingénient à manger autour de nos hameçons.

Nous avions fait le choix de ne pas emporter l’appareil photo reflex pour ne pas l’exposer aux abondantes pluies qui nous étaient promises (nous sommes en pleine saison des pluies). Nous ramenons de ce séjour en Amazonie que des photos prises avec un compact, donc peu d’images d’animaux. Un petit regret car nous n’avons pas eu de pluie, et même une belle journée ensoleillée le 2ème jour.

Le retour sur le Napo se faisant à contre courant, nous mettons 12h30 pour rallier Coca et boucler cette interressante expérience de l’Amazonie.

DSCN4347 DSCN4447 DSCN4341

Galerie

DSCN4272 - Copie DSCN4179 - Copie DSCN4193 - Copie DSCN4198 - Copie DSCN4203 - Copie DSCN4208 - Copie DSCN4209 - Copie DSCN4210 - Copie DSCN4228 - Copie DSCN4241 - Copie DSCN4242 - Copie DSCN4246 - Copie DSCN4247 - Copie DSCN4249 - Copie DSCN4255 - Copie DSCN4256 - Copie DSCN4506 DSCN4272 DSCN4281 DSCN4285 DSCN4315 DSCN4316 DSCN4317 DSCN4329 DSCN4330 DSCN4333 DSCN4338 DSCN4340 DSCN4341 DSCN4342 DSCN4345 DSCN4356 DSCN4365 DSCN4366 DSCN4368 DSCN4372 DSCN4384 DSCN4403 DSCN4406 DSCN4408 DSCN4409 DSCN4410 DSCN4431 DSCN4434 DSCN4441 DSCN4469 DSCN4496

Pour marque-pages : Permaliens.

10 réponses à Equateur 1

  1. patrick et laurence dit :

    Coucou !
    Toujours vaillant les voyageurs de l’extrême ! L’Equateur est encore bien coloré et vert et plein de surprises, de rencontres, de merveilles naturelles; Et l’Amazonie ! Ah mon rêve : j’aimerais bien y aller un jour ! C’est fait en partie grâce à votre reportage; Dommage oui, pour l’appareil photo ! J’aurais bien aimé voir les yeux rouges des crocodiles ! On vous suit toujours avec grand plaisir alors régalez vous bien et régalez nous aussi avec vos photos et récits passionnants; Bisous;

  2. Odile PY dit :

    hello les amis…Séisme en Equateur…je pense à vous : Pas de problème j’espère pour vous..mais comment avez vous vécu la chose ? Et la population, Donnez nous vite des nouvelles..gros bisous.
    Odile.

  3. Odile PY dit :

    CC tous les 2..ravie de vous avoir retrouvés sur la route des découvertes..voyage de plus en plus fabuleux…j’ai eu peur de devoir commencer une cagnotte pour votre libération des Farcs en colombie..j’ai admiré les mollets d’Alain au sommet du volcan ..et le ténacité de Francoise…images magnifiques des personnes locales et des paysages…Et les serpents amazoniens???vous ne les prenez jamais en photos!!!!!
    Immense merci pour ce régal partagé…Enormes bisous…A bientôt…Bonne route.
    Odile.

  4. marine et kevin dit :

    coucou Francoise et Alain 🙂
    Grace a votre blog nous avons pu suivre votre periple en equateur 🙂 nous avons aussi fait la lagune de cotacachi peu apres s etre quittes :), nous sommes actuellement a alausi, toujours en equateur ou nous allons rester encore une petite semaine ¡
    bonne continuation et encore merci pour le bout de chemin passes ensemble
    les auto stoppeurs Marine et Kevin

  5. lénou66 dit :

    Quel beau pays que vous nous faites connaître !!!! Ces enfants sont magnifiques. L’Amazonie ….. c’est vraiment l’aventure avec un grand A….
    Et vous n’avez pas vu des alpagas ???? peut être plus tard….
    Vous ne changez pas sur les photos…Comme quoi les voyages forment la jeunesse !!!!! Bisous

  6. Bravo pour cette magnifique expérience en Amazonie, vous êtes de vrais baroudeurs. Ah ce Vagabond!!!, nous espérons qu’il soit vite réparé pour de nouvelles aventures .
    Nous vous embrassons Marcel en Cabstar aux US

  7. Achard Liliane dit :

    Quel courage de goûter à cette plante  » médicinale  » un bienfait pour l’estomac !!!!!! 🙁
    26ème tampon waouh !!!
    Toujours des rencontres de ci de là toujours aussi sympathiques
    Pauvre petit vagabond qui lui aussi a des problèmes de santé !
    Avez vous acheté aussi un sac en cuir et un poncho
    Ho! la curieuse 🙂
    See you soon !!! + bises
    Liliane

  8. Florence dit :

    Superbe encore, on dit des gens des tropiques qu ils se tropicalisent… Vous vous toitvagabondés certainement, votre expérience me fait rêver merci de la partager… Buena continuación

  9. Sophie dit :

    On aurait bien visité aussi, c’est magnifique. Vivement les vacances de Toussaint. Bisous

  10. Céline dit :

    Encore de très belles photos de cette aventure.
    Bisous Céline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.