Côte Caraïbe Mexique

Côte Caraïbe du Mexique
Isla Mujeres est une petite île en face de Cancùn, nous empruntons un ferry pour aller y passer une journée où nous jouons aux touristes « conventionnels »de voyages organisés.

DSCN1294 DSCN1287 DSCN1293
Nous optons pour une très prometteuse promenade de 4 h en barque le long de la côte Est avec au programme la visite d’un musée sous-marin, la possibilité de voir dauphins, requins et tortues avec un repas dans un restaurant. Le musée sous-marin nous a permis de nager au dessus d’une série de petites statues en béton ressemblant plus à des alignements de poteaux, puis « clou du musée » au dessus d’une voiture immergée à cet endroit! Plus loin, nous avons pu voir deux dauphins effectuant des sauts sur commande dans un espace cloturé, puis nous avons eu droit au spectacle affligeant de deux requins dormeurs emprisonnés eux aussi dans un enclos avec possibilité d’aller se faire prendre en photos avec ces pauvres bêtes dans les bras! Seul le repas correct sauvera cette excursion. Nous allons finir la journée sur la très belle plage nord, sable blanc et eau turquoise nous réconciliant avec cette île.

Nous quittons Cancùn, ville pour nous sans intérêt, pour partir vers le sud le long de la côte Caraïbe, côte éminemment touristique si bien que nous n’avons plus l’impression d’être au Mexique. Les complexes hoteliers se succèdent ainsi que les parcs d’attraction, delphinariums et autres tyroliennes, le tout promotionné à l’aide de grands panneaux publicitaires écrits en anglais; De même les prix sont affichés en dollars si bien qu’on a l’impression d’être retournés aux USA. Ce n’est pas ce que nous sommes venus chercher au Mexique et nous ne nous attardons donc pas sur cette région.
Nous nous arrêtons tout de même à la belle plage d’Akumal car de nombreuses tortues ont élu domicile dans ses eaux. Les baignades deviennent des moments magiques parmi elles. Seul bémol,toute la côte Caraïbe a été envahie d’algues, transformant les plages idyliques de sable blanc en long ruban marron et nauséabond qu’il faut traverser avant d’atteindre les eaux claires. Nous nous régalons aussi à nager jusqu’au dessus de la barrière de récifs coralliens. Une mauvaise manipulation nous prive de photos faites à cette occasion.

DSCN8324 DSCN1299 DSCN8288 DSCN8303 DSCN8305 DSCN8323
Une autre attraction de la péninsule maya est ses nombreuses cénotes. Il s’agit de grottes ou de trous remplis d’eau douce, reliés par des rivières souterraines. L’eau y est d’une grande limpidité et les baignades sont bien rafraîchissantes.

DSCN1326 DSCN1328 DSCN1334 DSCN8212 DSCN8220 DSCN8330 DSCN8337
Tulum était un port fortifié Maya, son site archéologique surplombe la mer et bien que la taille de ses constructions soit modeste, sa visite est très agréable en se promenant au milieu des palmiers.

DSCN1324 DSCN1310 DSCN1313 DSCN1322
A notre arrivée au lac Bacalar, nous sommes agréablement surpris par la couleur et la clarté de l’eau vraiment inhabituelles pour un lac; Les pontons avec paillotes sont du plus bel effet. Nous passons plusieurs heures à nous baigner en compagnie de Pascal, Laeticia et Théo que nous avons retrouvés depuis notre retour de Cuba dans le même avion ( nous les avions rencontré à Los Angeles en Décembre).

 

DSCN1337 DSCN1341 DSCN1343 DSCN1345 DSCN1349

DSCN1304

Vagabond se sent tout petit à côté du « Palatheo »
Dernière étape au Mexique à Chetumal où nous nous installons sur un camping en bord de mer avec piscine et wifi afin de mettre à jour notre blog.

DSCN1355 DSCN1352
Demain passage vers l’Amérique Centrale en commençant par Le Bélize.

DSCN0979

Vagabond transformé en taxi 12 places pour le retour de la plage Isla Blanca

DSCN0977 DSCN8347 DSCN1290 DSCN1291 DSCN1298 DSCN1300 DSCN1305 DSCN1314 DSCN1317 DSCN1318 DSCN1320 DSCN1323 DSCN1327 DSCN1329 DSCN1332 DSCN1335 DSCN1339 DSCN1353 DSCN8213 DSCN8217 DSCN8294 DSCN8298 DSCN8318 DSCN8338 DSCN8342 DSCN8345

CUBA

Cuba 07 au 17/07/2015

La Havane, capitale de CUBA n’est qu’à une petite heure de vol de Cancùn.

DSCN0983

Dés notre arrivée le dépaysement nous frappe. Les fameux taxis utilisant les grosses voitures Américaines des années 50 se pressent dans les rues (embargo Américain de 1961 oblige…).

DSCN0999 DSCN1083 DSCN1000 DSCN1035

Il y a aussi de nombreux vélo taxis couramment utilisés par les Cubains.

DSCN1080 DSCN0993

Nous pensions pouvoir louer une voiture pour silloner l’île mais il a fallu se rendre à l’évidence que les locations sont réservées aux clients des tours opérators. Nous allons donc nous renseigner pour nous déplacer en spartiates et surchargés autobus locaux appelés ici « guagua » mais nous nous heurtons à nouveau à un refus de nous vendre des tickets ! En tant que touristes, nous devons emprunter les bus modernes et onéreux des tours opérators !

DSCN1132

Un jeune chauffeur de taxi, nous propose de nous prendre en charge pour 8 jours à prix forfaitaire en nous laissant le choix des destinations. Nous acceptons, et c’est donc en Chevrolet 1952 que nous allons nous déplacer à Cuba et nous nous ferons déposer pour des hébergements chez l’habitant.

DSCN1152

A La Havane, nous découvrons une grande ville avec de belles places bordées de beaux édifices qui sont soit des bâtiments d’état, musées ou hôtels de luxe pour touristes fortunés. Nos promenades à pieds dans les quartiers populaires nous laissent voir nombre d’immeubles en décrépitude dans lesquels une grande partie de la population vit dans des conditions de salubrité douteuses…

DSCN0994 DSCN1003 DSCN1004 DSCN1006 DSCN1008 DSCN1013 DSCN1016

Nous prenons l’autoroute nationale pour Santa Clara, relativement belle chaussée (2X3 voies) mais avec quelques nids de poules ; de plus il faut compter avec des chevaux, des charettes qui traversent en coupant le terre plein central et des vendeurs de fromage sur la voie de gauche.

DSCN1037 DSCN1042

C’est en 1959 à Santa Clara que Che Guevara a mené de main de maître l’attaque d’un train blindé pour la révolution contre Batista et c’est dans cette ville qu’a été construit un imposant mémorial surmontant le musée qui lui est consacré.

DSCN1056 DSCN1039 DSCN1047 DSCN1051

Tout au long des routes on peut voir des portraits à la gloire du Che ainsi que des panneaux de propagande révolutionnaire signés de Fidel.

DSCN1261 DSCN1057 DSCN1063 DSCN1078 DSCN1259

Trinidad est une petite ville pleine de charme avec toutes ses rues pavées et ses petites maisons colorées. Le soir, comme dans toute les villes ici, il règne une grande agitation sur les places et dans les restaurants avec musique et chanteurs. Nous en profitons pour y déguster des langoustes puis aller prendre le frais en sirotant des mojitos et des canchancharas (spécialité du coin à base de rhum bien sur), Françoise a adoré.

DSCN1073 DSCN1074 DSCN1075 DSCN1116

A l’approche de Cienfuegos, les HLM nous surprennent un peu, puis nous découvrons le centre avec ses beaux bâtiments autour de la place, le malecon et le petit port de pêche.

DSCN1184 DSCN1136 DSCN1140 DSCN1158 DSCN1161

Entre Cienfuegos et Giron, la route longe la mer dont nous apprécions la couleur turquoise. Nous nous arrêtons à Playa Peces pour aller nous baigner et constater que nous n’avons pas des vies faciles… Devoir se tremper dans la mer des Caraïbes dans une eau translucide trop chaude pour vraiment nous rafraîchir, devoir se frayer un chemin parmis les poissons multicolores tout en évitant les corraux, dur dur… Mais bon, nous l’avons bien cherché alors nous assumons !

DSCN8187 DSCN8126 DSCN8134 DSCN8144

Giron est à l’entrée de la baie des cochons, nous allons visiter le musée retraçant la victoire de 1961 des troupes de Fidel sur la tentative d’invasion des mercenaires américains.

DSCN1180 DSCN1178

A côté de Pinar Del Rio nous allons visiter une plantation de tabac. Le patron nous explique tout le processus qui s’étale sur 4 ans depuis l’ensemencement jusqu’à la fabrication du cigare. Puis il nous fait une démonstration du roulage. Nous ne pouvons pas voir de champ de tabac car nous sommes hors saison. Inversement pour la canne à sucre, nous en traversons de grandes étendues mais n’avons pas trouvé de distillerie de rhum à visiter.

DSCN1216 DSCN1215 DSCN1122

 

 

A côté de la petite ville de Vinales, nous nous rendons dans la vallée des Mogotes. Ce sont de curieux rochers recouverts de végétation. Nous allons aussi visiter la Cueva del Indio ( grotte de l’indien).

DSCN1241 DSCN1221 DSCN1226 DSCN1227 DSCN1231 DSCN1233

Nous terminons notre itinéraire par la plage de Cayo Jutias, superbe plage de la côte nord où nous passons la journée entourés de familles Cubaines. Nous apprenons alors que les plages plus à l’ouest qui sont aménagés pour les touristes leurs sont interdites car trop proches de la Floride nous diront ils…

DSCN1268 DSCN1263 DSCN1265

Pour les touristes, le coût de la vie n’est que légèrement inférieur à celui des USA ou de la France.

Nous sommes donc restés perplexes en apprenant que le salaire d’un « petit » ouvrier ne dépasse pas 20€/mois. Seuls les métiers touchant au tourisme sont ici lucratifs, les autres permettent juste de subsister. Heureusement la nature très généreuse leur procure quantité de nourriture. Ainsi devant beaucoup de maisons de tout petits étals proposent à la vente mangues, papayes, bananes ou ananas et aussi quelques légumes.

De retour à Cancùn, nous récupérons Vagabond et renouons avec internet car à Cuba, internet n’est accessible que dans les grands hôtels luxueux et encore certaines applications comme skype ne sont pas disponibles.

DSCN1090 DSCN0991 DSCN0992 DSCN0995 DSCN0997 DSCN0998 DSCN1001 DSCN1002 DSCN1012 DSCN1015 DSCN1017 DSCN1023 DSCN1030 DSCN1031 DSCN1033 DSCN1034 DSCN1053 DSCN1062 DSCN1064 DSCN1068 DSCN1069 DSCN1072 DSCN1076 DSCN1079 DSCN1082 DSCN1084 DSCN1085 DSCN1086 DSCN1087 DSCN1207 DSCN1206 DSCN1205 DSCN1204 DSCN1203 DSCN1202 DSCN1201 DSCN1198 DSCN1194 DSCN1190 DSCN1182 DSCN1177 DSCN1173 DSCN1165 DSCN1163 DSCN1160 DSCN1159 DSCN1157 DSCN1151 DSCN1145 DSCN1143 DSCN1130 DSCN1129 DSCN1113 DSCN1110 DSCN1101 DSCN1096 DSCN1094 DSCN1092 DSCN1236 DSCN1249 DSCN1253 DSCN1257 DSCN1260 DSCN1262 DSCN1264 DSCN1266 DSCN1269 DSCN1279 DSCN1280 DSCN1281 DSCN1282 DSCN8193 DSCN8151 DSCN8155 DSCN8169 DSCN8188

Vera Cruz à Cancùn

Vera Cruz à Cancùn

De retour sur les côtes du Golfe du Mexique, nous en profitons pour de bonnes baignades dans ses eaux chaudes, tout d’abord à Chachalacas puis à la Barra ,petit village de pêcheurs.

DSCN0805 DSCN0806

Nous faisons la visite du site archéologique de Palenque avec un guide Maya passionné qui nous apprend beaucoup de choses sur sa culture et la civilisation étonnement avancée pour l’époque. Chaque temple ou palais était construit avec une orientation bien précise pour qu’aux Solstices le soleil passe à travers certaines ouvertures signalant le moment de planter le maïs. Le nombre d’escaliers et de paliers était en relation avec le calendrier Maya…

DSCN0824 DSCN0830

Le Palacio dans lequel vivait dans le luxe le roi Pakal et sa famille avait l’eau courante pour les toilettes ainsi qu’un bain de vapeur !

DSCN0837 DSCN0842

Le serpent à plume et l’épi de maïs étaient des plus vénérés à en croire les nombreuses représentations sur les frises.

Seule une partie du site a été réhabilitée et notre guide nous amène dans la jungle où nous voyons de nombreux temples envahis par la végétation particulièrement dense.

DSCN0848 DSCN0852 DSCN0856 DSCN0858

Changement de décor avec la visite des cascades de Agua Azul agrémentée d’une baignade dans ses eaux claires.

DSCN0886 DSCN0866 DSCN0868 DSCN0871

Campêche est une jolie petite ville coloniale de bord de mer dont le centre est entouré de fortifications.

DSCN0908 DSCN0889 DSCN0900 DSCN0903 DSCN0906

Pour nous rendre à Celestum, village coincé entre lagune et golfe du Mexique nous traversons des villages où les tricycles motorisés ou non servent non seulement de taxis mais aussi de véhicule familial ou de livraisons.

DSCN0916 DSCN0911 DSCN0914

 

DSCN0915

La mythique coccinelle qui fut longtemps fabriquée au Mexique est toujours bien présente dans les rues.

DSCN0904 DSCN0910

Les bacs permettant de passer d’une rive à l’autre des embouchures sont aussi très rustiques.

DSCN0812 DSCN0810

A Chichen Itza, autre site archéologique Maya plus tard occupé par les Toltèques nous avons admiré le superbe castillo entouré d’un grand nombres de constructions dont la plate forme des crânes sur la-quelle les Toltèques exhibaient les têtes des sacrifiés.

DSCN0968 DSCN0921 DSCN0933 DSCN0948

Quelques oiseaux que nous avons saisi dans l’objectif et qui chantent dés 6 h du matin.

IMG_1312 IMG_1282 IMG_1299

Alain a voulu  offrir un iguane à Françoise pour son anniversaire comme animal de compagnie, heureusement il n’est pas arrivé à l’attraper !!!

DSCN0957 DSCN0942

 

A Cancùn, nous laissons Vagabond pour aller passer 10 jours à Cuba.

 

IMG_1293 DSCN0800 DSCN0817 DSCN0818 DSCN0821 DSCN0822 DSCN0829 DSCN0838 DSCN0845 DSCN0850 DSCN0872 DSCN0887 DSCN0893 DSCN0901 DSCN0924 DSCN0927 DSCN0955 DSCN0959 IMG_1281

Mexico et ses environs

Mexico et ses environs

Le site archéologique de Teotihuacan, à 40 km au Nord Est de la ville de Mexico, est impressionnant avec ses pyramides qui sont parmis les plus grandes jamais construites en Amérique précolombienne.

DSCN0578 DSCN0587 DSCN0589

L’Allée des Morts qui traverse le site du Nord au Sud s’étend sur 4 km, avec de chaque côté de nombreux temples cachant les zones résidentielles. Cette cité aurait pu compter jusqu’à 200 000 habitants au temps de sa splendeur, ce qui en faisait la plus grande ville d’Amérique. Elle a été construite au début du Ier siècle et habitée jusqu’au VI ou VII ème siècle par différentes ethnies, dont les Mayas.

DSCN0610 DSCN0619 

Les pyramides étaient enduites et décorées de peintures murales, comme en témoignent les restes conservés au musée du site dans lequel nous avons apprécié les nombreux braseros.

DSCN0633 DSCN0638 DSCN0611 DSCN0617 

La visite de ce site grandiose nous a réjouis mais nous pouvons affirmer que les bâtisseurs n’avaient pas les bonnes notions de proportions pour les escaliers ! La montée au sommet de la pyramide du Soleil (la plus grande) est une bonne séance de sport !

DSCN0591 DSCN0596 DSCN0602 DSCN0606

Nous laissons vagabond à Teotihuacan et nous partons en bus pour le centre de Mexico. Quatrième plus grande agglomération du monde, avec plus de 20 millions d’habitants, la ville occupe un plateau à 2400 m d’altitude et à son approche on peut voir les maisons multicolores des banlieues qui se sont étendues sur les flancs des montagnes .

DSCN0709 DSCN0712

Nous nous déplaçons en métro, bus, taxi et bien sûr à pieds pour nous rendre au grand Musée National d’ Anthropologie dont la visite nous prend une bonne partie de la journée.

DSCN0671 DSCN0673 DSCN0674 DSCN0675

Dans le jardin en face du musée, nous assistons au spectacle d’ une troupe effectuant un cérémonial d’appel à la pluie en grimpant en haut d’un mât de 30 m et se laissant redescendre tête en bas, attachés à une corde qui se déroule lentement en les faisant tourner. Apparemment l’appel a été entendu puisque nous avons fini la journée sous la pluie!

DSCN0662 

Au centre historique, le Zocalo,est une immense place bordée par les monumentaux édifices que sont les bureaux du Gouvernement, le Palacio National et la Cathédrale Metropolitana. Pour finir la visite, nous continuons jusqu’au Parc Almeda qui recèle de nombreuses fontaines.

DSCN0739 DSCN0689 DSCN0691 DSCN0725 DSCN0726 DSCN0737 

Le dimanche, les grandes artères centrales sont interdites aux voitures et un grand nombre d’habitants en profitent pour y pratiquer jogging, vélo et rollers.

DSCN0667 DSCN0668

Au Mexique, la vierge de Guadalupe fait l’objet d’une grande vénération. La Basilique de Guadalupe est un lieu de pélérinage qui reçoit des millions de fervents pratiquants, si bien qu’une nouvelle cathédrale bien plus grande a été bâtie juste à côté. L’ancienne cathédrale s’est spectaculairement enfoncée dans le sol. Sur la même colline, de nombreuses paroisses ont été construites parmi jardins et fontaines.

DSCN0713 DSCN0714 DSCN0716 DSCN0722 

Nous partons de Mexico vers le sud pour nous approcher du Volcan Popocatepetl en empruntant le col  »Paso de Cortés ». Nous montons par cette route jusqu’à 3660 m où nous atteignons la plateforme d’observation à partir de laquelle la route a été coupée car ce volcan toujours en activité laisse échapper des gaz toxiques. Nous sommes un peu déçus car les nuages sont accrochés à son sommet que nous ne pouvons que deviner.

DSCN0749 DSCN0752

C’est par un chemin qui serpente entre le Popocatepetl (5465m.) et un autre volcan’ l’Iztaccihuatl (5230m.) que nous descendons pour atteindre Cholula dans la vallée. Le lendemain, nous visitons la pyramide de Cholula et le temps s’étant arrangé, c’est de son sommet que nous pouvons admirer ce magnifique volcan avec son panache de fumée et ses neiges éternelles.

DSCN0756 DSCN0760 DSCN0764

Nous allons visiter le site archéologique de Cantona. Avec un nom pareil, nous ne sommes pas surpris d’apprendre qu’il comptait 24 jeux de balles ! Ce grand site qui s’étend sur 12 km² était un des plus grands centre urbain de Méso-Amérique. A noter qu’à côté des jeux de balles se trouvaient des plateformes où se pratiquaient les sacrifices humains ! Sus au perdant ! (si à l’OM ils perpétuaient cette coutume, ils n’auraient plus beaucoup de joueurs en fin de saison!)

DSCN0786 DSCN0789

Une particularité de cet ensemble de constructions bien conservées est que les pierres de lave étaient empilées sans aucun liant, contrairement a tous les autres sites.

DSCN0798 DSCN0790 DSCN0795 DSCN0796

Après ces 20 jours passés en altitude, nous décidons de rejoindre les bords du Golfe du Mexique.

DSCN0575 DSCN0580 DSCN0585 DSCN0595 DSCN0599 DSCN0603 DSCN0604 DSCN0609 DSCN0612 DSCN0613 DSCN0615 DSCN0618 DSCN0621 DSCN0623 DSCN0625 DSCN0626 DSCN0627 DSCN0629 DSCN0631 DSCN0632 DSCN0639 DSCN0641 DSCN0642 DSCN0643 DSCN0644 DSCN0645 DSCN0646 DSCN0647 DSCN0649 DSCN0650 DSCN0651 DSCN0654 DSCN0655 DSCN0665 DSCN0672 DSCN0676

DSCN0797 DSCN0687 DSCN0688 DSCN0690 DSCN0695 DSCN0696 DSCN0710 DSCN0715 DSCN0717 DSCN0720 DSCN0721 DSCN0727 DSCN0731 DSCN0732 DSCN0733 DSCN0740 DSCN0755 DSCN0758 DSCN0767 DSCN0775 DSCN0778 DSCN0794

La Paz à Durango

19/02 au 15/03/2015

Au départ de Sophie, nous nous installons à la Paz dans un petit camping avec accés direct à la plage, proche des commerces et du centre ville. Vagabond y sera immobilisé pendant 15 jours le temps que son calculateur, emporté par Sophie, soit reprogrammé en France.

IMG_0990

Nous avons donc tout loisir de visiter à pieds et à vélo le centre du vieux La Paz avec ses places, ses commerces et ses églises. Nous allons plusieurs fois arpenter le Malecon ( Boulevard du front de mer ) dont la promenade est agrémentée de nombreuses statues, toutes sur le thème de la mer. L’une d’elle rend hommage au commandant Cousteau, une autre rappelle que La Paz fût un très gros centre de production de perles.

 IMG_1012 DSCN8029 IMG_0988 IMG_0991 IMG_0995 IMG_0998 IMG_1000 IMG_1007

Nous repartons cotoyer les requins-baleine, mais cette fois-ci en kayak. L’approche nous demandera 5 h de pagayage récompensées à mi parcours par une nouvelle nage tout à côté d’eux.

DSCN8031 DSCN8032 DSCN8036

Depuis plusieurs mois, nous n’avions plus mis nos roues dans un camping. Nous avons apprécié ce séjour à l’Aquamarina RV Park car cela nous a permis de faire connaissance avec les autres vacanciers et de passer d’agréables soirées avec un mélange d’Américains, de Canadiens et de Mexicains…

IMG_0974_modifié-1

 Aussitôt le calculateur revenu, nous allons réserver le passage en ferry sur le continent Mexicain, puis nous retrouvons nos amis Christophe et Béatrix sur la plage de Tecolote. lls décident de faire la traversée avec nous. Nous sommes impatients de prendre contact avec le « vrai » Mexique car nous avons bien conscience qu’en Baja California Sud, les Américains ont grandement laissé leur empreinte.

IMG_1043 IMG_1044

 Après une nuit de traversée en ferry, nous arrivons à Topolobambo, petit port près de Los Mochis. C’est là que nous faisons ce que nous croyons être nos au revoir émouvants à Christophe et Béatrix car nos routes se séparent définitivement. Ils remontent sur les USA pour rejoindre le Québec puis rentrer chez eux. Nous espérons les revoir en Europe…

Ferry  la Paz - Topolobampo Ferry  la Paz - Topolobampo

Nous empruntons l’autoroute sur 180 km vers le Nord, car c’est la seule voie directe pour traverser ces plaines où la culture de maïs prédomine. Bien qu’elle soit à péage, il faut compter avec les nids de poules, les cyclistes à contre-sens et les vaches en liberté sur le terre plein central. Sorti de l’autoroute, la route qui entre en zone montagneuse ( Sierra Madre Occidental ) se transforme parfois en champ de bataille.

IMG_1064 IMG_1048 IMG_1066

Au dessus de 1000 m d’altitude, nous avons la surprise de retrouver une végétation de type méditerranéen avec chênes verts et pins. Nous passons la nuit sur la place du village de Yecora (état du Sonora ) à 1500 m d’altitude. Au réveil, il fait 0° à l’extérieur, soit une vingtaine de degrés de moins qu’à La Paz.

IMG_1053 IMG_1083 IMG_1080 IMG_1079

Nous nous rendons au parc national de Basaseachic connu pour ses cascades. Nous partons marcher sur le chemin qui mène au sommet de la cascade de Basaseachic puis continuons pour atteindre le bas par un sentier escarpé. Ces 3 h de marche nous ont bien fatigués sûrement parce que nous ne sommes pas réhabitués à ces altitudes. La beauté de cette cascade de 246 m valait bien le détour.

IMG_1096 IMG_1098 IMG_1099 IMG_1103 IMG_1108

La route traversant La Sierra Madre Occidental est très sinueuse et nous passons des cols à plus de 2700 m.

IMG_1058 IMG_1048IMG_1092

Nous arrivons à Creel ( état du Chihuahua ), une des villes les plus touristiques du Nord du Mexique. Elle a des allures Alpestres et c’est le point de départ de nombreux circuits de randonnée vers cascades et formations rocheuses. C’est aussi la ville des indigènes Tarahumaras dont les femmes se vêtissent toujours de leurs habits traditionnels très colorés. De retour d’une balade à VTT écourtée à cause du temps maussade, nous allons visiter le musée de l’artisanat.

DSCN8058 DSCN8054 DSCN8056

Les prévisions météo pour les jours à venir étant mauvaises, nous partons sur les chemins dans Vagabond. Bien nous en a pris car nous sommes rattrapés par une bonne averse de neige à l’approche du Lac Arareko.

DSCN8060 IMG_1122 IMG_1127 IMG_1134 IMG_1138 IMG_1140 IMG_1143

Au sud de Creel, nous traversons le parc national de la Barranca Del Cobre ( Canyon du cuivre ) mais tout comme pour Creel, la météo ne nous permet pas de ramener de belles photos de ces magnifiques paysages.

 

IMG_1166 IMG_1145 IMG_1147 IMG_1150 IMG_1154 IMG_1158 IMG_1161 

La route pour se rendre à Durango depuis Hidalgo Del Parral est en reconstruction et les longues déviations en terre battue que nous devons emprunter ont été transformées en bourbiers par les pluies exceptionnelles qui s’abattent sur la région depuis quelques temps. Nous roulons à très faible allure avec de l’eau parfois jusqu’au bas de caisse…

IMG_1170

A notre arrivée sur Durango alors que nous traversons la ville pour nous rendre à l’office de tourisme, c’est LE PEPIN! A un carrefour sans visibilité nous passons au feu vert et c’est la collision avec une voiture venant de notre gauche avec d’assez gros dégâts sur Vagabond mais heureusement sans aucune blessure pour nous ni notre adversaire ( non assuré ). Aussitôt après l’accident, nous téléphonons à nos amis qui sont à 250 km plus haut et font immédiatement demi tour pour venir nous soutenir. Ils nous sont d’un très grand réconfort et nous permettent de trouver un hôtel car la police avait fait enlever le véhicule et nous avait abandonnés nous laissant à pieds sur les lieux de l’accident sans qu’on ait eu le temps de sortir des affaires de Vagabond!!

Christophe et Béa restent avec nous toute la semaine pendant laquelle nous trouvons aussi l’appui du Consul Honoraire de Torreon, Mr Collier Christian  grâce à qui ( et à ses avocats )  nous pouvons faire libérer Vagabond de la fourrière et le faire amener dans un garage. Début de semaine très noir, qui au fil des jours s’est éclairci grâce à la gentillesse de nombreux locaux venus nous proposer de nous aider.

MERCI à Jean Luc et Roselyne Mure qui ont activé les réseaux Français

MERCI à Rosa Maria Guerrero venue spontanément m’aider à remplir la déclaration à la police

MERCI à Violeta Delgado présidente de l’Alliance Française qui nous a invité chez elle, aidé à faire la déclaration à l’assurance et nous a trouvé une famille d’accueil;

MERCI à Roxana Rosas francophone qui s’est proposée de faire l’interprète.

La réparation du camion risque de prendre beaucoup de temps…..

Hasta luego!

 

IMG_1163 DSCN8027 DSCN8039 DSCN8052 DSCN8059 DSCN8062 DSCN8063 DSCN8065 IMG_0991 IMG_0992 IMG_0994 IMG_0997 IMG_1006 IMG_1008 IMG_1010 IMG_1014 IMG_1016 IMG_1019 IMG_1022 IMG_1053 IMG_1068 IMG_1090 IMG_1113 IMG_1115 IMG_1123 IMG_1148 IMG_1151 IMG_1152 IMG_1160

 

La Paz à Todos Santos

6/02 au 19/02/2015

C’est avec une grande joie que nous retrouvons Sophie, Michaël, Thomas et Bastien à l’aéroport de la Paz. Déjà 11 mois que nous les avions quittés! Dès le premier jour nous voyons des Dauphins depuis la plage de la Paz.

Nous allons passer une journée à la plage de Tecolote avec baignades et promenades en kayak pour tous.

P1060456 DSCN7772 DSCN7791 DSCN7796 IMG_0749 P1050621 P1060246

En route pour faire le tour de la pointe sud de la Baja, nous visitons le sanctuaire des cactus à côté du village El Triunfo. C’est un espace protégé ou l’on peut voir le plus grand nombre d’espèces de cactus.

P1050640

20150208_114239 20150208_114829 DSCN7806 DSCN7808 DSCN7811 DSCN7816 DSCN7820 DSCN7824 DSCN7827 P1050642

A Los Barilles ( mer de Cortes ) nous piqueniquons sur la plage où même les vaches se mettent à l’ombre. Alain fait du kite surf et baignade pour les autres.

DSCN7838 P1050689 P1050691

Nous traversons le Tropique du Cancer. ( 23°27′ de latitude Nord) Et oui, nous sommes maintenant en zone tropicale.

P1050822 IMG_0791

A Cabo Pulmo, un parc national a été crée afin de protéger la faune aquatique. Nous nous régalons de nager avec une multitude de poissons.

P1050778

DSCN7952 DSCN7948 DSCN7932 DSCN7929 DSCN7904 DSCN7869_modifié-1 DSCN7864

A l’extrémité sud de la presqu’île, San José Del Cabo et Cabo San Lucas, reliées par une route à 4 voies, sont 2 villes très américanisées et les complexes hôteliers envahissent le bord de mer. C’est malgré tout sur une plage peu fréquentée de San José del Cabo que nous avons la chance de voir une tortue marine monter sur la plage, puis y faire un trou pour pondre avant de repartir à la mer! Un plan de protection des tortues a été mis en place et pendant la ponte une personne est venue surveiller puis a prélevé les cent oeufs pour les amener à incuber dans un endroit sécurisé à l’abri des prédateurs ( animaux et humains ). Dans environ 45 jours les petites tortues seront relâchées.

IMG_0874 IMG_0870

IMG_0877 P1050952 P1050958 P1050959

C’est aussi à San José que nous allons arpenter un chemin le long de l’estuaire où nous pouvons voir une grande variété d’oiseaux au plus grand plaisir de Thomas, qui à la rentrée doit rendre un exposé sur les oiseaux.

P1050896

IMG_0759 IMG_0753 IMG_0859 IMG_0852 IMG_0845 IMG_0834 IMG_0819 IMG_0811 IMG_0805 IMG_0785

Playa los Cerritos est une plage d’El Pescadero réputée pour le surf ( nous sommes maintenant sur la côte Pacifique ) de gros rouleaux se forment près du bord et nos petits et grands se régalent à les affronter.

IMG_0880 IMG_0881 P1050850 P1060018 P1060022

Un peu plus haut, Todos Santos est une ville agréable abritant entre autres l’hôtel California ( mis en chanson par les Eagles en 1976!) et de nombreuses galeries d’art.

P1060123 P1060122

Plus au Nord nous empruntons une piste longeant la dune puis mangeons au milieu d’une immense plage sans en voir le bout ni d’un côté ni de l’autre. C’est alors que nous assistons à un festival de sauts d’une baleine et de son baleineau.

P1060141 P1060143 20150215_120724 IMG_0946 IMG_0944 IMG_0883 IMG_0886 IMG_0888 IMG_0929 IMG_0931 IMG_0933 IMG_0934

Nous sommes de retour à la Paz pour le défilé du Carnaval.

P1060338 P1060266 P1060272 P1060285 P1060291 P1060294

Nous prenons un bateau qui nous amène de l’autre côté de la lagune pour approcher les requins- baleines dont la placidité nous permet d’aller nager avec eux. Ce sont les plus gros poissons existant à ce jour et nager tout à côté d’eux est impressionnant et magique. Malgré cela, Thomas et Bastien y sont eux aussi allés.

P1060150 P1060204 P1060205 P1060161 P1060195 P1060200 P1060212 DSCN7961 DSCN7964 

C’est sur l’île de Espiritu Santo qu’une colonie de Lions de mer s’est installée. Nous nous y rendons pour aller nager avec eux.

DSCN8017 P1060391 DSCN7995

En mer, nous rencontrons une nouvelle baleine, puis nous longeons une digue occupée par une multitude de frégates dont les mâles arborent un gros jabeau (sac gulaire) rouge.

P1060367 P1060369 P1060370 P1060377 P1060414 P1060421 P1060426 

Tout au long de ces deux semaines, nous avons eu la chance d’assister quotidiennement à d’exceptionnelles scènes que la nature nous a offertes et nous sommes enchantés d’avoir partagé tout ça avec Michaël, Sophie, Thomas et Bastien qui repartent avec des images pleins la tête!

IMG_0794 20150208_114528 DSCN7815 DSCN7826 DSCN7829 DSCN7833 DSCN7839 DSCN7849 DSCN7902 DSCN7910 DSCN7915 DSCN7927 DSCN7942 DSCN7947 DSCN7956 IMG_0741 IMG_0742 IMG_0749 IMG_0893 IMG_0897 IMG_0949 IMG_0953 IMG_0956_modifié-1 P1050620 P1050695 P1050699 P1050700 P1050712 P1050800 P1050806 P1050938 P1060113 P1060149 P1060253 P1060259 P1060278 P1060310 P1060323 P1060349 P1060409 P1060427 P1060465 P1060506 P1050588 P1060469 P1060475 P1060488 P1060505

Santa Rosalia à La Paz

15/ 01 au 25/01/2015

Santa Rosalia, au bord de la mer de Cortez a son histoire marquée par la présence française de longue date, liée à l’exploitation d’une importante mine de cuivre et de cobalt.

DSCN7662 DSCN7660

 L’église entièrement métallique, Santa Barbara de Santa Rosalia, est l’œuvre de Gustave Eiffel. Elle avait été exposée à Paris avec la tour Eiffel à l’exposition universelle de 1889 puis démontée et expédiée ici en 1897.

DSCN7657 DSCN7659

La boulangerie française de 1901 continue à alimenter la région en pain avec ses 3 fours à bois qui sont en marche 24h/24h.

DSCN7667 DSCN7665

L’hôtel Français ainsi que les principales bâtisses sont de style colonial, ce qui a rappelé à Françoise de vieux souvenirs…

DSCN7651_modifié-1 DSCN7656 

Alors que nous étions installés avec nos amis Christophe et Béatrix sur une plage de Bahia de Conception, nous sommes rejoints par un couple de Français, Michel et Valentine, qui voyagent à bord de leur pick up avec cellule rapportée. Ils sont de Montpellier, connaissent Clarensac et St Côme où Michel venait faire du parapente. Valentine pour sa part était infirmière à Montpellier et les sujets de conversation n’ont pas manqué.

DSCN7675

Le lendemain, nous faisons route ensemble et atteignons une plage déserte après avoir roulé des kilomètres sur une piste sablonneuse entre les cactus. Le repas puis la soirée autour du feu de bois nous ont permis de sympathiser et de prévoir une sortie en kayak le lendemain car eux aussi en transportent un, le petit vent qui s’est levé nous en a empêchés.

DSCN7698 DSCN7700

Depuis que nous roulons au Mexique, seuls les grands axes sont goudronnés et notre quête de coins tranquilles nous amène à parcourir de nombreux kilomètres sur des pistes qui ont par endroit été mises à mal par la violente tempête du mois d’octobre. Toutefois, les 4 roues motrices, le réducteur et la bonne garde au sol de Vagabond nous permettent de les aborder en toute sérénité. C’est ainsi que nous atteignons de très belles plages sauvages d’où nous partons pour des balades en kayak ou des séances de kite surf pour Alain, sans oublier quelques virées à VTT.

DSCN7677 DSCN7688DSCN7713 IMG_0726 IMG_0719 DSCN7718

Depuis une semaine nous sommes dans les environs de La Paz (capitale de la Baja California Sud). Nous avons établi nos quartiers sur la plage de Tecolote (20 km au Sud). Nous allons y rester en y attendant notre fille aînée Sophie qui vient nous rejoindre avec son mari Michaël et nos petits enfants Thomas et Bastien pour les vacances de Février.

DSCN7750

 

DSCN7668 DSCN7676 DSCN7686 DSCN7687 DSCN7689 DSCN7696 DSCN7763 DSCN7766 DSCN7762 DSCN7760 DSCN7757

DSCN7749DSCN7748DSCN7746DSCN7744DSCN7743 DSCN7739 DSCN7736 DSCN7714 DSCN7712 DSCN7709 IMG_0732 IMG_0728 IMG_0672 DSCN7767

 

 

Tecate à San Ignicio Mexique

31/12/2014 au 15/01/2015

Le 31/12/2014, nous entrons au Mexique par le petit poste de frontière de Tecate. Pendant que nous remplissons les formulaires pour l’importation temporaire de Vagabond, Pedro, un jeune mexicain est intéressé par notre parcours et nous invite à passer le voir chez lui dans le rancho (ferme) familial où ils élèvent vaches et chevaux et produisent leur vin et leur fromage.

DSCN7310

Nous passons le réveillon dans Vagabond avec nos amis en pleine campagne.

Nouvelle-An au Mexique DSCN7316

Le lendemain, pour nous rendre chez Pedro, nous traversons Ensenada, ville balnéaire et nous sommes plongés dans une ambiance très proche de celle des villes Africaines: rues en terre battue (seule la route principale est goudronnée) nids de poules, petites boutiques tout le long des rues, camionnettes brinquebalantes, musique latino et bien sûr le tout baigné dans la langue Espagnole. Nous ne sommes qu’à quelques dizaines de kilomètres des USA et ils nous semblent déjà si loin…

DSCN7326 DSCN7328_modifié-1 DSCN7331 DSCN7334

Nous sommes accueillis à bras ouverts par la famille de Pedro. Ils nous offrent à déguster des gourmandises accompagnées d’une boisson locale et nous permettent de rester sur leur terrain pour la nuit.

DSCN7322_modifié-1 DSCN7321 DSCN7323_modifié-1

Nous traversons la péninsule pour passer d’Ensenada (côté Pacifique) à San Felipe ( mer de Cortez ou Golfe de Californie) petite ville au fond d’un golfe où nous restons 3 jours, installés sur la plage vers l’entrée du port de pêche.Sur la promenade du bord de mer, nous dégustons notre première Pina Colada puis allons au restaurant nous régaler d’un plat typique poissons-fruits de mer. Alain profite de la température clémente et d’une belle mer bleue pour faire du kite surf.

DSCN7336_modifié-1 DSCN7337 DSCN7342_modifié-1 DSCN7351 DSCN7353_modifié-1 DSCN7355

De San Felipe à Bahia de Los Angeles, la belle route qui longe la côte se transforme en une piste de terre et de cailloux vers le centre de la péninsule à travers le désert, ses fameux cactus géants et autres épineux servant de perchoirs à de nombreux vautours.

DSCN9748 DSCN9765 DSCN9766 DSCN7406_modifié-1-1 DSCN7407 DSCN7414 DSCN7417DSCN7516

La région du Sud de la Baja California a subi une violente tempête tropicale au mois d’Octobre, comme en témoignent les tronçons de route emportés par des oueds en crue juste avant l’arrivée sur Bahia de Los Angeles.

DSCN7514

Au fond de la baie « bahia de Los Angeles », nous allons chez David et Pitter qui ont leur maison d’hiver sur la plage au milieu d’un hameau privé au bout d’une longue piste. Ce sont nos amis d’Aptos et de Santa Cruz qui nous avaient donné leur adresse et qui les avaient prévenus de notre passage. Nous nous installons sur la plage à côté de leur maison pour 3 jours pendant lesquels nous partageons nos repas et nos soirées. Ils nous initient au golf sur un parcours en terre sablonneuse entre les cactus.

DSCN7508_modifié-1 DSCN7500_modifié-1 DSCN7501_modifié-1 DSCN7505_modifié-2

De nombreux dauphins fréquentent cette baie et les voir jouer à quelques dizaines de mètres de la plage nous fascine toujours autant.Lors d’une promenade en kayak, nous espérions pagayer parmi eux mais n’avons pas eu cette chance. Nous voyons tout de même une tortue et de nombreux oiseaux (frégates, goélands, pélicans, grèbes…)

IMG_0513 DSCN7491 DSCN7486 DSCN7481 IMG_0514

Au sud de Guerrero Negro nous traversons les salins puis continuons une piste pour nous rendre à la Laguna Ojo de Liebre qui se situe à l’entrée de la réserve de la biosphère de Vizcaino. C’est un endroit que privilégient les baleines grises pour venir se reproduire pendant l’hiver : sur cette lagune 450 d’entre elles ont été recensées il y a quelques jours et leur nombre va augmenter jusqu’au 15 Février pour atteindre 2000 ! C’est donc sans peine que nous allons les approcher sur un petit bateau. Se retrouver à quelques mètres de ces mastodontes de 15m de long, pesant 40 tonnes est impressionnant et magique. Partout autour de nous on entend leurs souffles et on voit leurs jets d’eau. Beaucoup de femelles sont accompagnées de leur baleineau. Les bords de la lagune sont peuplés de nombreux oiseaux. Nous y restons pour trois super bivouacs.

IMG_0565 DSCN7517 IMG_0523_modifié-1 IMG_0665_modifié-1 IMG_0660 IMG_0651 IMG_0616 IMG_0585 IMG_0565 IMG_0554 IMG_0541 IMG_0525IMG_0543

 

DSCN7518_modifié-1 DSCN7599 DSCN9834

Nous nous rendons à San Francisco de la Sierra par un chemin cahoteux à flanc d’un profond canyon sur lequel nous rencontrons vaches, chevaux et chèvres. Ce petit hameua isolé perché à 1150m d’altitude en pleine zone désertique abrite des peintures rupestres sur les parois du canyon. Celles ci vieille de 7500 ans sont classées au patrimoine mondial par l’UNESCO depuis 1993.

DSCN7614 DSCN7617_modifié-1 DSCN7635 DSCN7637 DSCN9881 DSCN9884

Nous allons les découvrir avec un guide.

DSCN7619 DSCN7621 DSCN7630

 

DSCN7399 DSCN7320 DSCN7334 DSCN7343_modifié-1 DSCN7435_modifié-1 DSCN7404 DSCN7403 DSCN7402_modifié-1 DSCN7350 DSCN7335 DSCN7347 DSCN7334